Puybaret, Martin, Mardon, etc.: nos 8 coups de cœur (ou de griffe) BD de ce jeudi 24 février

Le jeudi, c’est le jour de notre sélection bande dessinée. Avec, cette fois, un Russe, un Allemand, un Italien, un voilier et des anthropophages. Entre autres plaisirs. Bonnes lectures

Michaël Degré & Alexis Seny
Puybaret, Martin, Mardon, etc.: nos 8 coups de cœur (ou de griffe) BD de ce jeudi 24 février
«Pierre rouge plume noire», Dargaud, 2022.

1La terre, le ciel, les corbeaux

 Glénat
Glénat

Le résumé de l’éditeur

Trois hommes, un Russe, un Allemand et un Italien s’échappent d’une prison à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ils ne se connaissent pas, ne se comprennent pas et n’ont d’ailleurs rien en commun.

Pourtant, pendant ce voyage sous pression, ils seront obligés de collaborer et de révéler leurs secrets…

Face à l’urgence et aux dangers de la traque, le lien qui les unit les transformera et marquera leurs existences.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): SUBLIME

1945, par là. Un Allemand, un Italien et un Russe fraient à travers la toundra, bien obligés de collaborer, malgré les haines et les non dits.

Un album d’une grande qualité, graphique, et littéraire, qui vient sublimer la barrière de la langue.

Un magnifique voyage.

2Les Antres (T.1)

 Delcourt
Delcourt

Le résumé de l’éditeur

Lorsque notre héros meurt dans le naufrage de son voilier, le passeur qui vient à sa rencontre ne parvient pas à graver sur sa paume sa ligne post-mortem qui décidera de sa destination finale après sa mort.

Privé de poids et balayé par les vents, celui-ci s’envole alors pour les Antres.

Le malheureux est désormais une âme errante dans un monde à la logique et aux habitants bien particuliers.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): MERVEILLEUX

Ni au paradis, ni en enfer, un héros anonyme débarque dans les Antres, sorte d’entre-deux complètement décalé d’où la musique est bannie, au grand dam de Napoléon, Chopin ou Johnny (!). Puybaret nous entraîne dans un univers poético-burlesque fou.

Tout est possible, merveilleux.

3Pierre rouge plume noire

 Dargaud
Dargaud

Le résumé de l’éditeur

La gigantesque armée de l’empereur Ming assiège la forteresse du roi Yang. Toute la population du royaume a trouvé refuge derrière les hautes murailles de la ville et les soldats royaux sont prêts à lutter jusqu’à la mort pour défendre la cité et ses occupants.

Mais le courage ne suffit pas toujours…

L’adaptation d’une fable sur la guerre commanditée par une province chinoise à Thierry Robin, un passionné du monde asiatique et de la Chine depuis près de 35 ans!

Notre avis en un mot (puis quelques autres): MAJESTUEUX

L’armée de l’empereur Ming assiège la forteresse de son ex-vassal, le roi Yang. L’issue est inéluctable, et fait dialoguer, bien au-dessus de ces querelles, un corbeau et une… montagne.

Thierry Martin honore ici une… commande chinoise. Et le fait avec le brio qu’on lui connaît. Majestueux.

4Babyface

 Rue de Sèvres
Rue de Sèvres

Le résumé de l’éditeur

A l’école, personne n’aime Nejma. Elle est nulle, méchante, moche et mal habillée. En plus, elle crache par terre.

Mais on ne lui dit jamais rien, parce que tout le monde sait qu’il ne faut pas pousser à bout une personne qui n’a rien à perdre.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): LIBÉRATEUR

Personne n’aime la petite Nejma, à part Freddy, qu’elle… rackette pourtant. Mais la vie de la gamine bascule quand on l’accuse d’avoir plongé un camarade dans le coma.

Un beau récit, venu faire tomber nos frontières intérieures, librement adapté du Babyfaces de Marie Desplechin.

5Loser jack (T.2)

 Bamboo
Bamboo

Le résumé de l’éditeur

Dans les grandes plaines de l’Ouest sauvage, les bandits n’ont qu’à bien se tenir: les chasseurs de primes sont de sortie. Et parmi tous ces cadors de la gâchette, il y a Loser Jack.

Petit, maladroit, pas très courageux, il a pourtant un rêve chevillé au barillet: mettre les plus grands bandits sous les verrous, empocher bien plus qu’une poignée de dollars et ainsi faire chavirer le cœur de la belle Rita du saloon.

Mais la fortune est encore loin quand dans les rues de Pistol Rock on suscite plus les moqueries que la peur.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): DÉCEPTION

Revoici le pire chasseur de primes de l’histoire de l’Ouest. Et, on doit l’avouer, on est un peu déçu: après un premier tome assez hilarant, Erroc se vautre dans des gags un peu faciles, répétitifs, et même parfois complètement tirés par les cheveux. On a souri quand même. Un peu.

6Amour cru

 Glénat
Glénat

Le résumé de l’éditeur

Mélina et Charlie sont amies depuis l’enfance, mais aussi très différentes. La première est une éternelle enthousiaste. Elle profite de l’instant présent et des plaisirs que lui apportent ses expériences sexuelles quotidiennes. La seconde est un peu timide, plutôt prudente, loin de l’extravagance de Mélina.

Un beau jour toutefois, Charlie rencontre Alan, un galeriste qui, malgré son air froid, semble apporter à Charlie un bonheur sans pareil. Mélina se méfie d’Alan. Cette passion amoureuse a trop vite éclos. Un secret semble l’alimenter…

Ce secret – Mélina l’apprendra à ses dépens – de nature anthropophage…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): APPÉTISSANT

Votre idylle, saignante ou à point? La question a du sens pour résumer un album placé dans la collection porno (chic) de Glénat, et qui voit un couple trouver son bonheur dans une forme d’anthropophagie érotique troublante.

Comme cet album à ne pas placer entre toutes les mains.

7Ouroboros (T.1)

 Soleil
Soleil

Le résumé de l’éditeur

Dans le désert, des Bédouins veillent sur Xiao, un petit garçon dont les oracles prédisent qu’il provoquera la chute de la Reine des Dragons, sa mère.

Azram, aventurier charismatique et énigmatique, a volé l’amulette de Saladin qui contient l’élixir qui permettra à Xiao de vaincre sa moitié dragon et de sauver le monde.

Mais le vol de l’amulette a réveillé des êtres aux pouvoirs surnaturels…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): PUISSANT

En ne s’attendant à rien, on en a pris plein les mirettes. En revisitant la Bible et les mythologies à la sauce dragon, Pinard et Ceylès nous offrent une grande aventure de chasse au trésor et de combat, d’initiation et de rédemption.

Un début de saga au poison puissant et addictif.

8Les songes du roi griffu

 Delcourt
Delcourt

Le résumé de l’éditeur

Un jour de solstice d’hiver, le jeune Owein et sa sœur Pellah surprennent dans les bois un ours solitaire.

Sous leurs yeux émerveillés, la bête se métamorphose en homme et les deux enfants s’élancent sur sa piste.

Cette traque les mène jusqu’au cœur de la montagne où ils assistent à un rituel interdit. Alors qu’ils fuient la scène, Pellah disparait dans la nuit…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): INITIATIQUE

Owein porte sur ses épaules la disparition de sa sœur, enlevée (tuée?) par un ours lors d’une expédition nocturne qui devait le couvrir de gloire. Il devra faire avec la honte, et espérer que le temps lui apportera la rédemption.

Un récit initiatique légèrement teinté de fantasy.