Olivia Ruiz, Meurisse, La Bibliomule de Cordoue, etc.: nos 11 coups de cœur BD du 2 décembre

Le jeudi, c’est le jour de notre sélection bande dessinée. Avec, cette fois, des secrets de famille, des paysages japonais, la forêt congolaise et un bébé pas comme les autres. Entre autres plaisirs. Bonnes lectures.

Michaël Degré, Romain Veys, Alexis Seny , Alan Marchal
Olivia Ruiz, Meurisse, La Bibliomule de Cordoue, etc.: nos 11 coups de cœur BD du 2 décembre
«La Bibliomule de Cordoue», Dargaud, 2021

1La commode aux tiroirs de couleurs

 Bamboo
Bamboo

Le résumé de l’éditeur

À la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite de l’intrigante commode qui a nourri tous ses fantasmes de petite fille.

Le temps d’une nuit, elle va ouvrir ses dix tiroirs et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abuela, dévoilant les secrets qui ont scellé le destin de quatre générations de femmes indomptables, entre Espagne et France, de la dictature franquiste à nos jours.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): TRANSMISSION

En respectant le texte d’origine, Véronique Grisseaux garde le charme désuet et sensuel du roman d’Olivia Ruiz.

En résulte un très bel album, venu parler famille, transmission, mais aussi un peu d’Histoire, à travers cette immigration espagnole un peu oubliée, et qui fait écho à d’autres exodes, parfois très actuels.

À LIRE AUSSI | L’Espagne en trois générations

2La jeune femme et la mer

 Dargaud
Dargaud

Le résumé de l’éditeur

Catherine Meurisse a résidé plusieurs mois à la Villa Kujoyama, une résidence d’artistes située à Kyoto. Cherchant à renouveler son inspiration, elle s’est immergée dans les paysages japonais.

Un an plus tard, elle séjournait de nouveau au Japon, quand le typhon Hagibis dévastait une partie du pays.

De ces deux voyages, placés sous le signe de la nature, tour à tour muse et dévastatrice, est né l'album La Jeune femme et la mer.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): SOMPTUEUX (mais…)

Catherine Meurisse nous entraîne avec humour et maestria dans sa découverte de la somptueuse nature japonaise et de la culture nippone.

Seule la fin abrupte du récit empêche peut-être de le considérer comme un pur chef-d’œuvre.

3Gabie aux craies de couleur

 Kennes
Kennes

Le résumé de l’éditeur

Gabie, petite fille de quatre ans et demi, vient de recevoir de sa grand-mère une boîte de craies de couleurs.

Elle va pouvoir décorer sa nouvelle chambre avec son chien Loupo!

Mais ces craies ne sont pas ordinaires: elles sont magiques et les dessins tracés n’en font qu’à leur tête!

Notre avis en un mot (puis quelques autres): POP

De sa mamie canaille, Gabie a reçu des craies magiques. Ce qu’elle dessine (sur les murs fraîchement tapissés) prend vie, de manière pop et arc-en-ciel.

Entre récit long et gags, Chamblain et Renard se cherchent. Il y a de très bonnes idées mais beaucoup d’autres conventionnelles.

4L’incroyable histoire de la géographie

 Les Arènes BD
Les Arènes BD

Le résumé de l’éditeur

Saviez-vous que Napoléon, lors de la campagne d’Égypte, a embarqué avec lui 167 savants chargés d’étudier le pays? Que c’est un Français, René Caillié, qui a été le premier Occidental à atteindre la ville de Tombouctou et à en faire la description? Que le légendaire Brazza, en parcourant 1 500 kilomètres dans l’impénétrable forêt congolaise, a défriché le futur empire colonial français?

Ou que, au XIXe siècle, une femme, Alexandra David-Néel, a réussi à atteindre la cité interdite de Lhassa?

Notre avis en un mot (puis quelques autres): INSPIRANT

Parce que la géographie est une science qui bouleverse aujourd’hui encore la vie de millions de contemporains, retour sur deux siècles d’explorations, aussi marquantes qu’inspirantes.

5JJong (T.1)

 Michel Lafon
Michel Lafon

Le résumé de l’éditeur

Jjong, Nuage et Marcel ont été sauvés du chaos qui s’abattait sur leur planète Aurora. Malgré leur arrivée sur Terre, la menace les poursuit toujours car Jjong est un être très spécial, aux pouvoirs exceptionnels… Sa quête, retourner sur sa planète Aurora.

Grâce à l’aide de Nuage, Marcel, et ses nouveaux amis, Willo et Papy Jojo, les gentils propriétaires de l’animalerie, Jjong réussira-t-il à échapper à Altas, le grand méchant, qui tente de le kidnapper?

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ILLISIBLE

Danseur, chanteur, scénariste de BD… cela fait une perruque de trop sur la tête de Bilal Hassani qui, avec Nina et Willo, signe une BD innommable, illisible, dans un Paris pris d’assaut par des super-héros animaliers venus de l’espace.

Tirez la chasse après lecture.

6La bibliomule de Cordoue

 Dargaud
Dargaud

Le résumé de l’éditeur

Califat d’Al Andalus, Espagne. Année 976. Voilà près de soixante ans que le califat est placé sous le signe de la paix, de la culture et de la science. Le calife Abd el-Rahman III et son fils al-Hakam II ont fait de Cordoue la capitale occidentale du savoir. Mais al-Hakam II meurt jeune, et son fils n’a que dix ans.

L’un de ses vizirs, Amir, saisit l’occasion qui lui est donnée de prendre le pouvoir. Il n’a aucune légitimité, mais il a des alliés. Parmi eux, les religieux radicaux, humiliés par le règne de deux califes épris de culture grecque, indienne, ou perse, de philosophie et de mathématiques. Le prix de leur soutien est élevé: ils veulent voir brûler les 400 000 livres de la bibliothèque de Cordoue.

La soif de pouvoir d’Amir n’ayant pas de limites, il y consent.

La veille du plus grand autodafé du monde, Tarid, eunuque grassouillet en charge de la bibliothèque, réunit dans l’urgence autant de livres qu’il le peut, les charge sur le dos d’une mule qui passait par là et s’enfuit par les collines au nord de Cordoue, dans l’espoir de sauver ce qui peut l’être du savoir universel.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FLAMBOYANT

Il aura fallu cinq ans à Lupano et Chemineau pour boucler leur road trip à dos de mule au cœur du califat d’Al Andalus.

Mais le résultat est à la hauteur de l’attente: une plongée subtile et colorée dans l’intellectuelle flamboyance arabo-musulmane de l’Espagne médiévale.

7Lanceurs d’alerte

 Delcourt
Delcourt

Le résumé de l’éditeur

Encadrée par la loi Sapin 2, la protection du lanceur d’alerte va bientôt évoluer pour faire face aux enjeux écologiques et sociaux de notre époque.

C’est un sujet majeur de notre société, avide de transparence et de justice.

À travers 9 exemples, les auteurs soulignent les règles à respecter pour réussir l’alerte et se protéger. Avec un conseil ultime: tout faire pour préserver son anonymat…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): SYMBOLIQUE

Entre pollution industrielle et détournement de fonds, Flore Talamon nous emmène à la rencontre de dix lanceurs d’alerte devenus les symboles d’une société plus juste et transparente pour qui, curieusement, l’anonymat constitue encore la meilleure arme.

8Seul le silence

 Philéas
Philéas

Le résumé de l’éditeur

Joseph a douze ans lorsqu’il découvre dans son village de Géorgie le corps horriblement mutilé d’une fillette assassinée. La première victime d’une longue série qui laissera longtemps la police impuissante.

Des années plus tard, lorsque l’affaire semble enfin élucidée, Joseph décide de changer de vie et de s’installer à New York pour oublier les séquelles de cette histoire qui l’a touché de trop près.

Lorsqu’il comprend que le tueur est toujours à l’œuvre, il n’a d’autre solution pour échapper à ses démons, alors que les cadavres d’enfants se multiplient, que de reprendre une enquête qui le hante afin de démasquer le vrai coupable…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): NOIR

Géorgie, 1943: le corps d’une fillette mutilée est découvert près de chez Joseph, 12 ans. Un événement qui marquera durablement son existence. Guérineau et Colin adaptent très efficacement le roman d’Ellory.

On regrette juste le lettrage, un peu petit pour les yeux fatigués.

9Comme une comète

 La Boîte à Bulles
La Boîte à Bulles

Le résumé de l’éditeur

Amandine est graphiste, et dans sa vie professionnelle comme privée, tout doit être parfait. Entre le boulot et l’écriture d’un roman, elle n’a pas le temps de se préparer à l’arrivée de son futur enfant.

D’ailleurs, elle n’a qu’une hâte: que sa grossesse vienne à son terme! Quand la délivrance arrive enfin, Amandine se retrouve vite désemparée. "Une comète s’est écrasée sur ma vie." Elle vit très mal son post-partum, peinant à trouver sa place, ses repères et culpabilisant de cet état de fait…

Et puis, alors que les choses semblent s’apaiser, le verdict tombe: Max, son fils, est atteint d’albinisme.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ESPOIR

Dans ce 1er album, Aurélie Crops part de son expérience intime pour retracer sa vie de mère d’un enfant pas comme les autres, albinos.

Au-delà des tabous (la difficulté de devenir maman), entre bonheurs et parcours du combattant, l’auteure se répète parfois mais fait œuvre utile et nourrie d’espoir.

10Par la forêt

 Casterman
Casterman

Le résumé de l’éditeur

Là où l’asphalte s’arrête, là où les sentiers s’effacent, là où les joggeuses se perdent… C’est au cœur de la forêt que vont s’entrecroiser les trajectoires d’une mère dont la fille unique a disparu et celles d’une jeune policière qui ne veut pas se résoudre à clore l’enquête.

Dans ce roman graphique hypnotique, Jean-Christophe Chauzy et Antony Pastor explorent les lisières de notre société: les marginaux qui choisissent la rupture et les citoyens des banlieues pavillonnaires qui finissent par se dissoudre à force d’anonymat.

Un magnifique portrait d’un monde qui déshumanise à force de consumérisme et de conformisme.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): INTRIGANT

Chauzy et Pastor ont le même goût de l’étrangeté. Et le développent ici avec talent, en avançant leurs pions petit à petit, au fil d’une enquête dont on comprend vite que, jamais, elle ne sera résolue.

Ce one-shot traite, en effet, d’une société qui ne laisse pas d’autre choix que la marge pour ceux qui ne veulent pas en faire partie. Mais aussi, plus discrètement, mais non moins sans un certain tact, du deuil.

Intrigant, mais terriblement prenant pour qui accepte de se laisser entraîner.

11De Ira

 Delcourt
Delcourt

Le résumé de l’éditeur

Pêche et Caro sont liées par une profonde amitié. Malgré le sexisme ambiant et la violence d’un monde de plus en plus précaire, la première ramène toujours sa bouillante amie vers plus de légèreté et de raison.

Un jour, pourtant, Caro perd pied… Son apaisement viendra-t-il d’Elisée, ce clochard céleste qu’elle n’arrête pas de croiser ou se laissera-t-elle submerger par sa colère?

Notre avis en un mot (puis quelques autres): BOUILLIE

La colère suinte de cet album bizarre, signé par un auteur allemand et qui mélange les humeurs et les combats pour nous servir, au final, une drôle de bouillie dont il est bien difficile de retenir quoi que ce soit.

Allez, c’est bien dessiné, c’est déjà ça.