La Résistance à hauteur de môme

Ers et Dugomier se placent à la hauteur des plus jeunes pour leur raconter, avec un didactisme qui n’a rien de ringard, la Seconde Guerre mondiale. Un must.

Michaël Degré

C'est le genre de bande dessinée qui manque au paysage actuel, lequel passe généralement sans transition de la plus franche rigolade au récit adulte. Avec Les enfants de la résistance, Ers et Dugomier, un duo connu pour son travail sur Les démons d'Alexia, se positionnent judicieusement entre les deux, et se proposent de raconter la Seconde Guerre mondiale aux enfants sans, dans le même temps ennuyer les adultes. «C'est un peu conçu comme un téléfilm familial, approuve Vincent Dugomier, le scénariste. On n'occulte pas les horreurs de la guerre, mais on ne les montre pas frontalement non plus. »