Ils allaient casser du Bolchévique

«L’Armée de l’Ombre» parle du poids de la grande histoire (Stalingrad, version débâcle allemande) sur la petite histoire (ces soldats qui allaient joyeusement casser du bolchévique). La réalité va les rattraper, les bombardements, le froid, les snipers russes…

C.E.
Ils allaient casser du Bolchévique
Couv_175503.jpg

L’œuvre est bien renseignée et dynamique. Le travail graphique de Olivier Speltens est d’une belle maestria, le trait est souple et racé. La couleur est soignée. Beaucoup se sont cassés les dents sur le genre historique, offrant un travail statique. Ici, c’est une réussite réservée, ou non, aux férus de la deuxième guerre.

C. Ern.

L’Armée de L’Ombre t1 L’Hiver russe, Olivier Speltens, chez Paquet