Seneffe: des réflexions citoyennes pour diminuer l’utilisation de pesticides

Seneffe: des réflexions citoyennes pour diminuer l’utilisation de pesticides

BELGAIMAGE

Les citoyens sont invités à faire part de leurs observations dans le cadre d’une enquête publique.

Dans le cadre du 3e Programme Wallon de Réduction des Pesticides (ou PWRP) prévu entre 2023 et 2027, la Ville de Seneffe organisera bientôt une enquête publique.

Cette enquête sera organisée du 17 janvier au 20 mars 2022, période pendant laquelle les citoyens pourront envoyer leurs observations par écrit (par email ou courrier postal) au SPF Santé Publique.

Ce programme, qui vise à réduire l’utilisation de pesticides et leurs impacts sur l’environnement et la santé, prend part au Plan d’Action Nationale de Réduction des Pesticides.

Le but de ce troisième PWRP est de développer une agriculture résiliente face aux maladies et aux aléas climatiques. Pour y arriver, certaines mesures mises en place lors du deuxième programme Wallon seront conservées, optimisées et amplifiées et d’autres seront abandonnées. D’autres mesures seront, quant à elles, reprises de plans précédemment mis en place tels que les Plans de Gestion des Districts Hydrographiques ou le Code wallon de l’Agriculture qui vise une agriculture écologiquement intensive.

Le PWRP 3 comprend 21 mesures strictement régionales et 9 mesures communes à l’ensemble de la Belgique.

Le programme comporte 6 objectifs stratégiques: réduire les impacts sur l’environnement; réduire les impacts sur la santé; diminuer la dépendance aux produits phytopharmaceutiques de synthèse; renforcer et diffuser les connaissances en la matière; suivre et évaluer. Ces 6 objectifs sont répartis en 16 objectifs opérationnels.

D’autre part, la stratégie européenne "Farm to Fork" (soit, "De la ferme à la fourchette"), fait écho à la politique régionale en cours. L’objectif européen étant de créer un système alimentaire sain, équitable et respectueux de l’environnement dans l’UE, le Programme Wallon de Réduction des Pesticides reprendra en son sein les objectifs de cette stratégie.

Il s’agirait dès lors d’atteindre, d’ici 2030: une réduction de 50% des risques et des quantités utilisées de pesticides plus dangereux; une réduction de 50% des quantités utilisées de pesticides plus dangereux.


Nos dernières videos