article abonné offert

Ils ont agi comme ça pour les "protéger"

Les prévenus (mère et fils) sont poursuivis comme auteur et co-auteur pour détention de personnes, avec la circonstance qu’un des mobiles de l’infraction était "la haine, le mépris ou l’hostilité" à l’égard des personnes concernées.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 170 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos