La Louvière: la ville annule ses festivités carnavalesques jusqu'au 26 février

La Louvière: la ville annule ses festivités carnavalesques jusqu'au 26 février

-

Des réunions mensuelles seront organisées pour refaire le point sur la situation.

Nouveau coup dur pour le folklore louviérois. Ce vendredi matin, les autorités communales, les services de la police locale et de l’Animation de la Cité se sont réunis afin de faire le point sur la situation sanitaire et lever le voile sur la possibilité ou non d’organiser les festivités carnavalesques dans le courant de ces prochaines semaines. Le couperet est finalement tombé: elles sont toutes annulées jusqu’au 26 février prochain.

En décembre dernier déjà, compte tenu de l’évolution de la pandémie et des mesures sanitaires imposées, la ville avait pris la décision d’annuler les répétitions de batteries et soumonces jusqu’au 29 janvier inclus. Aujourd’hui, elle va un pas plus loin. "Le compte à rebours a commencé pour les acteurs du folklore et pourtant, de nombreuses questions se posent encore autour de l’organisation possible des festivités carnavalesques de notre entité", précise-t-on du côté de la ville.

Cette dernière rappelle les mesures en vigueur pour tout événement de 100 personnes et plus organisé en extérieur. À savoir un CST obligatoire pour les personnes de plus de 12 ans et le port du masque dès 6 ans, un maximum d’un visiteur par 4 mètres carrés, l’instauration d’un plan de circulation à sens unique, avec des entrées et sorties distinctes, des règles de distanciation sociale et des heures d’ouverture limitées entre 5 heures et 23 heures pour l’horeca, en plus d’une obligation de consommer assis, même en extérieur, et par table de six personnes maximum.

Bref, des contraintes qui paraissent difficiles à respecter dans le cadre de festivités carnavalesques. "Cette décision d’annulation, douloureuse, concerne les soumonces générales d'Haine-Saint-Pierre, les soumonces en batterie et générale de Bracquegnies ainsi que les soumonces en musique d'Houdeng et La Louvière. L’ensemble des Amicales a été informé et une prochaine réunion sera organisée le 27 janvier."

Lors de celle-ci, des décisions seront prises pour les activités folkloriques du mois de mars, toujours en tenant compte des mesures qui seront édictées par le codeco de la semaine prochaine et en fonction de l’évolution de la situation. "Une autre aura encore lieu en mars pour prendre position sur les activités du mois d’avril. Avec ces réunions mensuelles, la ville entend non seulement jouer la carte de la transparence dans sa prise de décision, mais également éviter de fermer les portes pour l’organisation éventuelle des festivités de mars et d’avril."

Le tout en espérant malgré tout que la vie pourra reprendre le dessus et que le folklore pourra être célébré.


Nos dernières videos