article abonné offert

FOOTBALL - BILAN P2B

Bilan P2B à la trêve: Hombourg à l’affût derrière Warsage

Bilan P2B à la trêve: Hombourg à l’affût derrière Warsage

Les Hombourgeois (ici contre Trois-Frontières) ne sont qu’à un point du leader, Warsage. EDA JR Marot

Bonnes surprises, festival offensif, gain de la tranche ou déceptions: voici le 1er tour résumé en 6 moments clés.

1. Blegny crée la surprise d’entrée

La première journée de championnat démarre le samedi soir à Warsage. Le grand favori de la série s’incline face à Blegny un but à deux. Les Blegnytois arrachent cette première surprise à la dernière minute de jeu sur un penalty de l’ancien rechaintois André Carrein face à des Warsagiens réduits à dix avec l’expulsion de Bruno Gijsens.

2. Autoritaire leader, Hombourg chute

L’équipe de Hombourg emmenée par le gardien entraîneur Xavier Stassen étonne. Elle débute le championnat en fanfare avec un neuf sur neuf. L’attaque hombourgeoise est en feu avec un Pierre Kever qui marque comme il respire. Cependant, les Hombourgeois s’inclinent face à Warsage avec un doublé de Boris Hungs.

3. L’Espoir Minerois lance enfin sa saison

L’Espoir Minerois du tacticien Gino Piol débute mal sa saison. Annoncé aussi dans le trio de favoris avec Warsage et le RCS Verviers, il démarre la saison avec un bilan comptable de cinq points sur quinze. Ce jour-là, l’Espoir se déplace à Trooz et l’emporte contre le cours du jeu 0-1 dans les cinq dernières minutes, grâce à un but de Dorian Van Acker. Minerois enchaînera un partage 1-1 face à Warsage, puis la semaine suivante se paye le scalp du RCS Verviers sur le score arsenal de 1-0. Les troupes de Gino Piol termineront l’année à la quatrième place, avec 27 unités à dix points du leader Warsage. L’entraîneur se sentait d’ailleurs soulagé à la fin de la partie: "La roue tourne et la chance est revenue dans nos rangs! "

4. Pierre Kever puissance trois!

En match avancé un jeudi soir d’octobre, Hombourg reçoit Olne. Des Olnois qui ont planté leur tente dans le ventre mou du classement depuis le début de saison. Un match piège par excellence pour les Hombourgeois de Xavier Stassen. Finalement, les Orange et Bleu l’emportent haut la main 3-0 avec un triplé de leur attaquant vedette Pierre Kever.

5. Le RCS Verviers concède sa première défaite

Les Béliers réalisent un début de saison en dents de scie, mais ne concèdent leur première défaite qu’à la neuvième journée à Minerois (1-0). Les Verviétois du mentor Patrick Tamburrini restaient sur quatre nuls et quatre victoires dans les huit premières rencontres.

Malgré ce bilan honorable, "Tambu" martèle souvent la même phrase après les matchs: "Verviers a une nouvelle fois montré un côté condescendant qui ne me plaît pas." Fin décembre, il annonce d’ailleurs qu’il ne sera plus le coach de RCS Verviers la saison prochaine.

6. Hombourg s’adjuge la première tranchE

Au coude à coude avec Warsarge dans cette première tranche, les Hombourgeois s’imposent 1-2 à Blegny. Pendant ce temps-là, Warsage ne peut faire mieux qu’un partage en déplacement au stade de Bielmont (RCS Verviers). Après cette victoire, le gardien entraîneur Xavier Stassen avait des craintes. "Je crains que notre saison soit terminée avec le gain de cette tranche", nous avait-il glissé. Finalement, les Hombourgeois n’ont pas perdu la face et finissent l’année à la deuxième place à une seule unité du leader Warsage.

Le commentaire de Philippe Duchesne (correspondant)

Ce début de saison est conforme à ce qui était annoncé à l’aube de celle-ci. Les Warsagiens du duo Michel Remacle et Vivien Forthomme n’ont pas tremblé. Seul bémol pour eux, c’est l’abandon de la première tranche lors de l’ultime journée à Hombourg.

Bilan P2B à la trêve: Hombourg à l’affût derrière Warsage
Philippe Duchesne ÉdA JR Marot
Parlons des Hombourgeois! Les hommes du gardien-entraîneur Xavier Stassen avaient déjà étonné lors de la saison 2020-2021 en s’emparant de la première place avant l’arrêt suite au Covid. Coup de chance pour certains, les Hombourgeois ont réussi à clouer le bec à leurs détracteurs. Ceux-ci vont tout faire pour retarder ou même empêcher le sacre de Warsage.

Derrière, le trou semble être fait. À cinq unités du duo, l’ancien coach à succès de Fléron, Étienne Delangre, place Tilff sur le podium. Minerois et le RCS Verviers pointent à dix unités des leaders. Ceux-ci se battront pour le tour final. Olne se place dans le ventre mou, mais n’est jamais loin du top 5. Les guerriers olnois et leur coach Boris Lambert rêvent secrètement de jouer les trouble-fête.

Dans le bas de tableau, Houtain-Milanello aura vraiment difficile de s’en sortir. Oupeye n’est pas mieux que les Milanistes. Ensuite, il faudra voir combien de descendants il y aura au final.

Avec seulement deux points d’avance sur la treizième place, les jeunes aubelois du joueur-entraîneur David Malta n’ont pas encore assuré une seconde saison au sein de la P2B.