FOSSES-LA-VILLE

Ils n’ont pas porté secours à Dorian, mal leur en a pris

Ils n’ont pas porté secours  à Dorian, mal leur en a pris

Les trois bourreaux de Dorian avaient eux été condamnés à plusieurs années de prison ferme. -

Les deux "spectateurs" des tortures infligées au jeune Fossois écopent de 100 heures et 6 mois avec sursis pour 3 ans.

Le douloureux dossier de Dorian, ce jeune Fossois séquestré et torturé durant de longues heures dans la nuit du 24 au 25 juin 2019 est à nouveau revenu devant le tribunal correctionnel de Namur, en décembre dernier. C’était au tour des protagonistes "les moins actifs" de répondre de non-assistance à personne en danger.

Le tribunal correctionnel vient de rendre son jugement. Il condamne l’ami de Dorian (qui l’hébergeait) à une peine de 100 h de travail. Le second, absent à l’audience, écope de 6 mois de prison avec sursis durant 3 ans

Pour rappel, c’est parce qu’une adolescente a dénoncé Dorian comme lui ayant infligé des relations non consenties que cinq jeunes ont pris la direction de son appartement de Fosses pour lui faire subir des traitements dégradants et des tortures. Ceux que l’on considère comme les plus proactifs dans cette sordide affaire ont été condamnés à 17, 13 et 7 ans, après passage en cour d’appel.

Reste ces deux jeunes qui ont assisté à certaines scènes mais n’ont rien fait pour y mettre un terme. Dans son jugement, le tribunal a tenu à réaliser une enquête de faisabilité dans le cadre d’une peine alternative. Le premier, représenté par son avocat, était l’ami de Dorian. Vivant dans une situation excessivement précaire, il était d’ailleurs hébergé par la victime. Lors des sévices, il est sorti à de multiples reprises de l’appartement et a appelé sa copine de l’époque plusieurs fois.

Le tribunal a suivi le réquisitoire du parquet qui ne s’opposait pas à une peine de 100 heures de travail. Néanmoins, il n’a pas confirmé la peine d’un an de prison pour le second prévenu, absent à l’audience, et lui a accordé un sursis.


Nos dernières videos