article abonné offert

Mons: malgré le froid, certains boudent encore l’abri de nuit

Mons: malgré le froid, certains boudent encore l’abri de nuit

© Bruno Fahy

Les autorités ne peuvent pas forcer les sans-abri à intégrer une structure. Mais ceux qui préfèrent dormir dehors sont minoritaires.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 399 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos