article abonné offert

GENAPPE

Remous au CPAS de Genappe après l’embauche d’une juriste

Remous au CPAS de Genappe après l’embauche d’une juriste

L’ambiance n’est plus au beau fixe au CPAS de Genappe présidé par Vincent Girboux. ÉdA

Le CPAS de Genappe a connu quelques remous suite à l’engagement d’une juriste, fille d’une cousine germaine du président du CPAS, puis du retrait de la décision d’ouvrir le poste.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 569 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos