TENNIS

Novak Djokovic jouera-t-il à l’Open d’Australie? Il risque toujours l’expulsion

Novak Djokovic jouera-t-il à l’Open d’Australie? Il risque toujours l’expulsion

Le cas de Novak Djokovic n’est pas encore définitivement réglé. AFP

C’est une saga à rebondissements. Novak Djokovic pourrait-il participer à l’Australian Open? Il risque toujours de se faire expulser d’Australie.

Novak Djokovic est actuellement classé à la première place des meilleurs joueurs de tennis du monde. Pourra-t-il pour autant participer à l’Australian Open, le premier des quatre plus grands tournois de tennis de l’année? Rien n’est moins sûr.

Vers un record?

L’Australian Open se déroulera du 17 au 30 janvier. Les qualifications du tournoi sont actuellement en train de se jouer. Tous les participants doivent fournir un certificat de vaccination ou une exemption (dispense) médicale justifiant l’absence de vaccination.

L’Australian Open est un rendez-vous spécial pour le joueur de tennis serbe. En remportant cette édition du tournoi, Novak Djokovic obtiendrait une 10e victoire et un 21e sacre dans un tournoi du Grand Chelem, un record.

Mais les choses se sont gâtées dès l’arrivée du joueur en Australie.

Bloqué à son arrivée sur le territoire australien

Alors que Djokovic avait annoncé détenir la "dérogation" pour sa participation au tournoi, il s’est retrouvé bloqué à l’aéroport de Melbourne, le 5 janvier. Son visa (document qui l’autorise à entrer dans le pays) a été annulé et il était menacé d’expulsion.

Dès le lendemain, il a déposé un recours en justice contre l’annulation de son visa et son expulsion. Celle-ci a été suspendue et le joueur a été placé dans un centre de rétention (centre où il devait attendre son expulsion).

Deux jours plus tard, le 8 janvier, les avocats du joueur ont indiqué qu’il est exempt (dispensé) de vaccination car il avait contracté le covid-19 en décembre. Les avocats ont également demandé à ce que le joueur puisse sortir du centre de rétention afin de pouvoir s’entraîner pour disputer le tournoi. Demande restée sans réponse.

Libération immédiate, avant expulsion?

Ce lundi 10 janvier, un juge a ordonné la libération immédiate de Novak Djokovic du centre de rétention. La raison? Djokovic n’a pas eu l’opportunité de défendre son cas avant que son visa ne soit annulé, lors de son interrogatoire.

Le gouvernement peut néanmoins toujours ordonner l’expulsion de Djokovic, ce qui aurait pour conséquence de lui interdire toute entrée sur le territoire australien, et donc toute participation à l’Australian Open, pendant trois ans.

Une autre joueuse a quitté l’Australie

La joueuse de tennis tchèque Renata Voracova quitte quant à elle l’Australie où elle était retenue dans le même centre de rétention que Djokovic. Elle s’est aussi vue refuser l’entrée sur le territoire alors qu’elle disposait également d’une exemption délivrée par la Fédération australienne de tennis aux règles anti-covid en vigueur dans le pays.

AFP

Le sondage de la semaine