publireportage

Voitures à vendre : le marché de l’occasion s’organise

Avec les pénuries dans le secteur des véhicules neufs, le marché de l’occasion doit se réinventer. Chez idCar, à proximité de Marche-en-Famenne, les clients viennent parfois de loin.

La pénurie de composants semi-conducteurs frappe le secteur automobile européen et mondial de plein fouet. En effet, l’ensemble des véhicules neufs sur le marché sont équipés de centaines de puces électroniques, rendant la production automobile tributaire de l’approvisionnement en semi-conducteurs. Cette crise est entièrement liée à la crise sanitaire que nous connaissons. D’une part, l’ensemble des sociétés productrices desdits produits a subi (et subit encore aujourd’hui) des lockdowns, d’autre part, la demande pour les matériaux semi-conducteurs a explosé notamment suite à l’avènement du télétravail partout autour du globe. Outre une hausse importante des prix, il est désormais courant de devoir attendre jusqu’à une année pour se faire livrer une voiture neuve. Une situation qui bouleverse le marché de la voiture d’occasion vers lequel se tournent de plus en plus d’acquéreurs. La demande pour les voitures d’occasion flambe véritablement.

La loi de l’offre et de la demande

Si en 2020, on a enregistré une chute spectaculaire des immatriculations de véhicules neufs, les immatriculations des véhicules d’occasion se sont maintenues.

« Depuis le printemps 2021, on observe même une augmentation importante de la demande pour des véhicules d’occasion dont le prix a augmenté lui aussi, mais dans une moindre mesure. Avec pour résultat que trouver de bons véhicules d’occasion disponibles rapidement se complique » explique Julien Lecrombs, administrateur chez idCar, acteur majeur du secteur de la voiture d’occasion situé à Aye.

En effet, il devient de plus en plus difficile pour les marchands de véhicules d’occasion de constituer des stocks suffisants pour répondre à la demande. Nous constatons un transfert des clients traditionnels du neuf vers l’occasion qu’ils soient particuliers ou professionnels. « Je remarque un intérêt croissant pour les véhicules d’occasion de la part des entreprises qui doivent renouveler leur parc automobile », constate Julien Lecrombs qui se réjouit pour sa part d’avoir une équipe de 6 acheteurs actifs en continu afin de garantir un stock suffisant de véhicules à présenter à ses clients.

Se réinventer pour trouver de bons véhicules

idCar fait partie d’un groupe automobile familial spécialisé dans les véhicules d’occasion récents, rares ou d’exception depuis 1987. Aujourd’hui, l’entreprise occupe une petite vingtaine de personnes pour répondre aux demandes tant des professionnels que des particuliers.

Si atteindre l’objectif que s’est fixé idCar de posséder en permanence 150 véhicules de stock n’est pas simple à maintenir, l’entreprise s’est organisée pour continuer à proposer à sa clientèle un très grand nombre de véhicules d’occasion.

« La situation nous a imposé d’innover. En plus des canaux européens habituels d’approvisionnement, nous allons désormais aussi chercher des véhicules directement chez les particuliers. Nous sommes même en train de développer une application qui permet aux propriétaires de nous proposer leur véhicule pour un prix généralement plus intéressant qu’ailleurs » ajoute Julien Lecrombs.

Maintenir la qualité et les garanties

L’entreprise reprend des véhicules de toutes marques, tous types de modèles, ainsi que des utilitaires. Suivant leur âge et leur kilométrage, ces véhicules pourront soit être exportés à travers la branche professionnelle de la société, soit être recommercialisés directement chez idcar. Bien entendu, avant de les proposer à la vente, idCar révise les véhicules selon un protocole strict afin d’offrir sereinement une garantie d’un an pièces et main-d’œuvre incluant le prêt d’un véhicule de remplacement.

« La plupart du temps, les véhicules que nous vendons sont toujours sous garantie du constructeur, car nous visons les véhicules récents. Ainsi, nos clients bénéficient de véhicules impeccables tout en profitant de la décote importante que chaque véhicule enregistre durant ses deux premières années. C’est, en définitive, un intéressant calcul » ajoute Julien Lecrombs.

Une entreprise à taille humaine

Contrairement à la tendance actuelle qui voit de nombreuses concessions se regrouper au sein d’énormes groupes multi-marques, idCAR a fait le choix de rester une entreprise à taille humaine.

Chez idCar, l’ensemble des véhicules est visible sur place et l’équipe fournit pour sa part un service complet : reprise de l’ancien véhicule, possibilités de financement avec décision directe en cas d’achat rapide, organisation d'un essai sur route, immatriculation et même une extension jusqu’à 5 ans de garantie et d’assistance mobilité.

En outre, idCar pratique une politique tarifaire suffisamment attractive pour que des clients viennent de Belgique, de France et du Luxembourg.

Incontestablement, lorsqu’il s’agit d’acheter une voiture d’occasion récente ou de revendre un véhicule, idCar est une adresse à consulter.

Et à Julien Lecrombs de conclure : « Ne vendez pas votre véhicule sans nous en avoir parlé ! »

 

Rue de la Croissance,1

B-6900 Aye- Belgique

Tel : +32 84 31 37 47

info@idcar.be

www.idcar.be

Contenu réalisé par notre régie publicitaire