CHARLEROI

Charleroi : les demandes d’aides alimentaires étaient toujours en hausse en 2021

Charleroi : les demandes d’aides alimentaires étaient toujours en hausse en 2021

-

À l’ASBL La Faim du mois, on ne peut que constater une augmentation de la précarité à Charleroi.

L’année 2021 a encore montré toute l’importance de la solidarité. À l’ASBL La Faim du mois, située à la rue Ferrer, en plein centre-ville de Charleroi, on vit tous les jours une réalité de terrain pas toujours facile. Une petite dizaine de bénévoles fidèles au poste et âgés de 14 à 70 ans voient défiler des centaines de personnes, tous les samedis, pour recevoir des repas chauds et des colis alimentaires.

Pour Isabelle, l’une des responsables de l’association, la situation est encore plus dramatique que durant l’année 2020:"La précarité augmente, nous voyons de plus en plus de personnes faire la file pour recevoir des repas et des colis alimentaires. Parmi ces personnes il n’y a pas que des gens en situation de grande précarité. Nous voyons de plus en plus de familles monoparentales qui ne s’en sortent plus. On rencontre aussi des personnes dont l’un des membres du couple a perdu son emploi."

Tous les samedis, l’équipe est donc sur le pont. Ces trois dernières semaines, ce sont plus de 300 personnes qui se sont présentées pour recevoir de quoi manger.

"Il y a de plus en plus de personnes et ce ne sont pas les augmentations des coûts de l’énergie qui vont faire baisser le nombre de bénéficiaires. Les gens doivent de plus en plus choisir entre se soigner, se loger décemment, se chauffer et s’éclairer et se nourrir. Nous rencontrons aussi des personnes qui, en attendant de pouvoir bénéficier d’aides structurelles, se retrouvent momentanément sans rien."

Si la situation sur le terrain n’est pas rose, les bénévoles de La Faim du mois peuvent compter un réseau de solidarité très appréciable dont les Récoltes Solidaires.

Des particuliers solidaires

"Nous avons des conventions avec certains magasins qui nous donnent leurs invendus. D’autres associations viennent en renfort. À certains moments de l’année, nous nous réunissons pour de plus grandes actions comme le Village Solidaire organisé en collaboration avec le Centre d’action laïque de Charleroi. À côté de ce réseau d’entraide, il y a aussi ceux qui ont toujours été là comme les Chefs Carolos solidaires. Ce groupement de chefs cuistots issus des quatre coins du grand Charleroi nous est d’un grand soutien. Ils permettent à des personnes moins chanceuses de manger de bonnes choses. Nous voyons aussi plus de particuliers. Par exemple, le lendemain de Noël, une famille nous a apporté ce qu’il restait de leur repas afin de le partager afin d’en faire profiter quelques personnes moins nanties."

Pour les fêtes de fin d’année, les bénévoles ont aussi souhaité être aux côtés de plus fragilisés en assurant des distributions de repas le 25 décembre et le 1er janvier. La fête est aussi au programme de l’action de l’ASBL puisque quelque 350 boîtes cadeaux ont été distribuées.

25 000 repas cuisinés et distribués l’an dernier

La Faim du Mois en quelques chiffres: 80 000 repas ont été cuisinés et distribués et plus de 20 000 colis alimentaires ont été offerts depuis le début de leur activité de l’association, en 2019.

Pour la seule année 2021, on dénombre plus de 25 000 repas cuisinés et l’utilisation de 2 tonnes de viandes, 11 tonnes de légumes, 3 tonnes de riz, 1 tonne de pommes de terre, 2500 baguettes et 3000 pains, 10 tonnes de fruits et 7 tonnes de lait.


Nos dernières videos