HABITAT

Immobilier: vaut-il mieux louer, construire ou acheter?

Immobilier: vaut-il mieux louer, construire ou acheter?

Louer, construire ou acheter? Photo News

L’année nouvelle, c’est l’occasion de faire des projets et pourquoi ne pas envisager de se lancer dans une aventure immobilière.

Acheter son propre bien rencontre les faveurs de la plupart de nos compatriotes, un rêve transgénérationnel qui reste d’une brûlante actualité car environ 70% des Belges sont encore propriétaires de leur logement. Il n’est malheureusement plus si aisé d’accéder à la propriété comme ce le fut il y a quelques années encore. Après la crise des subprimes en 2008 les banques ont fortement restreint l’accès aux crédits hypothécaires.

Acheter son propre logement garde malgré tout une série d’avantages dont le principal est probablement celui de se constituer un patrimoine immobilier et de pouvoir le léguer à ses enfants si ce cas de figure se présente. S’engager dans l’achat d’un bien demande cependant une assise financière solide (une épargne pour pouvoir couvrir les frais de notaires) et un emploi stable. Ces deux conditions sont désormais quasi incontournables pour accéder à un crédit hypothécaire.

Les jeunes qui ne peuvent bénéficier d’une aide parentale pour couvrir une partie des frais n’ont dès lors d’autre solution que d’épargner pour se constituer une mise de départ. Encore faut-il pouvoir payer un loyer tout en épargnant ce qui est loin d’être évident pour les plus bas revenus. L’achat d’une maison est de prime abord plus onéreux qu’une location, du moins durant les premières années. Au remboursement du crédit hypothécaire s’ajoute toute une série de frais. Il s’agit notamment du précompte immobilier et de tous les frais d’entretien. Ainsi, à titre d’exemple, si la chaudière rend l’âme, il incombera au propriétaire de la faire réparer et le cas échéant d’en acheter une nouvelle.

Si vous avez opté pour un crédit à taux fixe, vous rembourserez la même mensualité durant tout la durée du prêt et une fois la totalité de la somme remboursée, vous profiterez de la totalité de vos revenus professionnels ou autres. Cet avantage n’est pas négligeable lors de la retraite, car vous n’aurez plus de loyer à payer, ce qui rendra l’inévitable baisse de revenus plus supportable.

 

Avantages et inconvénients d’une location

 

Les locataires sont liés par un contrat de bail, mais ils ont le loisir de déménager quand ils le souhaitent en respectant certaines dispositions légales liées au bail (préavis et indemnités en cas de renom anticipé). Dans certaines conditions, le propriétaire peut aussi mettre fin au bail, obligeant le locataire à se trouver un autre logement. Les locataires ne se constituent pas un patrimoine et devront tout au long de leur vie payer un loyer soumis à une indexation annuelle. Ils ne doivent pas non plus supporter de frais fixes comme le précompte immobilier ou les (grosses) dépenses d’entretien du bien. Sur une durée de vie, un locataire aura cependant dépensé plus d’argent qu’un propriétaire pour son logement tout en ne se constituant pas un patrimoine. Un locataire renforce plutôt le patrimoine de son propriétaire. De manière évidente, sur le long terme, l’acquisition d’un bien est bel et bien plus intéressante que la location d’un bien.

L’évolution des prix des logements n’incite cependant pas à l’optimisme pour les candidats propriétaires. Selon une enquête publiée par Immoweb, le prix de l’immobilier a bondi de 10,4% en Belgique depuis le premier confinement avec des pointes plus importantes dans les zones rurales. Ainsi, en province de Luxembourg, cette hausse se chiffre à 17,6%.

 

 

Les avantages d’une construction neuve

 

 

Immobilier: vaut-il mieux louer, construire ou acheter?
Olivier DIRSON - stock.adobe.com

 

Acheter une maison se conçoit de plusieurs manières, les deux les plus courantes sont la construction d’une habitation neuve ou le rachat d’une maison existante. Les formules présentent à la fois des avantages et des inconvénients. Plusieurs paramètres entrent cependant en ligne de compte.

Quels sont les atouts d’une maison neuve? Elle offre la faculté de tout choisir du départ à la fin en procédant par étapes successives. La première concerne le choix du terrain, sa taille et son emplacement. Le choix devra aussi être mûrement réfléchi, car il vous engagera pour de nombreuses années. Cette étape est cependant moins simple qu’il n’y paraît car l’offre de terrains à bâtir se raréfie en Belgique et les politiques urbanistiques récentes et futures visent à limiter l’extension des zones bâties.

La crise sanitaire a également eu un effet haussier sur le prix des terrains à bâtir en Wallonie où, selon la Fédération royale du Notariat belge, le prix moyens des terrains a augmenté de 6% entre 2019 et 2020. Par rapport à 2016, la hausse la plus forte est observée dans le sud de la province de Luxembourg et de Brabant wallon avec respectivement des hausses de 20% et de 15,8%. Quant au prix médian, il est de 150.000 euros en Brabant wallon pour 60.000 euros en province de Luxembourg, mais plus de 100.000 dans la région d’Arlon. Les trois autres provinces wallonnes connaissent également des hausses, mais les terrains à bâtir restent cependant plus accessibles avec des prix médians compris entre 65.000 et 75.000 euros.

Une maison neuve est une assurance d’avoir un bâti construit aux dernières normes avec les matériaux les plus récents. Ce facteur est surtout essentiel sur le plan énergétique car une maison neuve bien isolée avec des matériaux performants et des systèmes de chauffages peu énergivores, c’est l’assurance d’avoir des factures énergétiques minimales.

Un autre avantage d’une maison neuve est d’avoir durant les premières années peu de frais d’entretien et de travaux à entreprendre. Un autre élément est intéressant et non négligeable pour une construction neuve: les frais de notaire sont calculés sur base du prix du terrain et ne se montent qu’à 2%. Il vous restera ensuite à choisir votre formule de construction: une maison clé sur porte construite par une société immobilière ou tout prendre en charge vous-même. La première formule est cependant nettement plus confortable pour les particuliers qui ne maîtrisent pas le processus de construction d’une maison.

 

 

 

Légère hausse des taux des crédits hypothécaires?

 

Depuis des années, les taux des crédits hypothécaires sont historiquement bas en Belgique. Depuis la crise sanitaire, une hausse modérée est cependant constatée. Il y a une dizaine d’années, les taux pour un crédit fixe sur 20 ans avoisinaient les 4,5%, aujourd’hui, ils oscillent entre 1,35 et 1,40%. En matière économique, ils n’est pas toujours simple d’évaluer les tendances et les fluctuations du marché, mais une hausse modérée pour 2022 est envisageable. Plusieurs éléments entre en ligne de compte, notamment l’inflation qui est de 5,71% en décembre 2021, soit un niveau comparable à celui de 2008. Vous l’aurez cependant tous constaté, les prix énergétiques ont flambé en 2021 et celui des matières premières aussi. Les taux hypothécaires restent cependant encore très bas et n’empêchent pas un investissement immobilier. Le montant des emprunts risque cependant d’être revus à la hausse vu que le prix des terrains et des maisons ont fortement augmenté en 2021. Selon certains spécialistes, il ne faut donc pas trop tarder à investir.

 

 

 

Avantages fiscaux pour l’achat d’une maison

 

 

Immobilier: vaut-il mieux louer, construire ou acheter?
Ralf Geithe - stock.adobe.com

 

Le législateur essaie d’encourager l’acquisition d’un bien immobilier en octroyant des avantages fiscaux à l’acheteur. La politique fiscale vise même (modestement) à aider les ménages aux revenus moyens et les plus faibles. Les incitants fiscaux sont cependant différents selon les régions du pays. En Wallonie, cela s’appelle le chèque habitat, une réduction d’impôt convertible en un crédit d’impôt. Pour pouvoir en bénéficier plusieurs conditions doivent être remplies: le revenu net annuel imposable doit être inférieur à 81.000 euros, un emprunt hypothécaire d’une durée de minimum 10 ans doit être souscrit, le logement doit être occupé personnellement et le propriétaire ne possède qu’un seul logement. Ces quatre principes stricts autorisent cependant quelques exceptions très précises dont le détail peut être consulté à l’adresse suivante: www.wallonie.be/fr/demarches/beneficier-du-cheque-habitat.

 

Nos dernières videos