Tarifs 2022: les 5 pires augmentations de Proximus et Orange

Tarifs 2022: les 5 pires augmentations de Proximus et Orange

La facture télécoms va réserver de mauvaises surprises dès janvier 2022 à beaucoup de clients des opérateurs Proximus et Orange. newnow – stock.adobe.com

Certains abonnements des deux opérateurs télécoms belges Proximus et Orange seront plus chers dès janvier 2022.

Orange rejoint Proximus au rang des opérateurs télécoms qui augmentent une série tarifs en janvier 2022. Pour l’ancien Belgacom, c’est une tradition annuelle, consciencieusement appliquée chaque 1er janvier. Pour l’ancien Mobistar, c’est une première.

Comme de coutume, Proximus publie en ligne des documents détaillés relatifs à cette "adaptation des tarifs pour certains produits à partir du 01/01/2022". Orange est plus évasif dans sa communication, même si ces hausses seront appliquées dès le 17 janvier 2022.

Quelles sont les 5 augmentations les plus marquantes? Découvrez-les ci-dessous.

1.La ligne fixe de Proximus

Souscrite en solo, la Phone Line de Proximus coûtera 24,63€ par mois à partir du 1er janvier 2022 au lieu de 24,13€. Soit une hausse de 0,50€ par mois (+2,07%).

Si elle peut paraître minime, cette augmentation se cumule à celles observées ces dernières années. C’est ainsi qu’en 2017, la seule ligne fixe était facturée 22,13€ par mois. Soit 10,29% de plus en cinq ans pour service vieillissant dont on peut assumer qu’il nécessite peu d’investissements, peu de frais de maintenance.

Le tarif social de la Phone Line est également touché à partir du 1er janvier 2022: 16,23€ par mois au lieu de 15,73€ par mois.

2.Les anciens packs de Proximus

Si Proximus ne touche pas aux tarifs des packs Flex introduits en juin 2020, l’opérateur a la main lourde avec ses anciens packs, ceux qui ne sont plus commercialisés. En ligne de mire: +1,50€ par mois pour les combinaisons Minimus, Familus et Tuttimus à partir du 1er janvier 2022.

À services équivalents, le client d’un ancien pack peut se retrouver à payer nettement plus que le client d’un nouveau pack similaire. Exemple:

– L’ancien pack Minimus (Internet + TV) sera facturé 62,50€ par mois dès le 1er janvier 2022.

– Le pack Flex Internet + TV est facturé 59,99€ par mois.

La loi à la rescousse

La nouvelle loi sur les télécommunications entend régler cette problématique de l’ancien tarif plus cher que le nouveau. Cette nouvelle mouture "oblige également l’opérateur télécoms à proposer tous les ans à chaque client le tarif le plus avantageux, précise la ministre des Télécommunications Petra de Sutter, Il appartient alors au client de l’accepter ou non. Nous sensibilisons ainsi les clients aux fluctuations des prix."

3.Le deuxième décodeur de Proximus

En marge des anciens packs, Proximus applique des hausses à toute une série de tarifs destinés aux particuliers, aux indépendants, aux entreprises. Certaines cibles sont inattendues. Exemple: le décodeur additionnel.

Pour les foyers qui louent un deuxième décodeur TV Pickx, cette location coûtera 8€ par mois au lieu de 6€ à partir du 1er janvier 2022. Soit une hausse de 2€ par mois, de 24€ par an (+33,3%).

4.Internet + TV d’Orange

Dès le 17 janvier 2022, Orange impose 3€ de plus par mois à tous ses packs qui marient au minimum Internet et la TV.

Exemple: en 2022, le pack triple play Orange Love (Go Light, Orange TV) coûtera 62€ par mois au lieu de 59€ en 2021. Soit une hausse de 5% et des poussières pour Internet à la maison, la télévision digitale avec décodeur et une carte SIM basique (150 minutes d’appel, 1,5 GB de data).

L’excuse des loyers payés à VOO et Telenet

Pour justifier cette hausse, l’opérateur invoquait en novembre 2021 la hausse des "loyers" payés à VOO et Telenet pour utiliser leurs réseaux câblés, la hausse des prix des modems et des décodeurs suite à la pénurie mondiale de puces informatiques, l’inflation des coûts salariaux et énergétiques. Suite à l’officialisation du rachat de VOO par Orange, l’argument des "loyers" devient partiellement caduc. Petite compensation, la vitesse de toutes les connexions Internet Orange de base grimpera l’année prochaine de 100 Mbps à 150 Mbps (mégabit par seconde).

5.Internet only d’Orange

Les abonnements qui comprennent au minimum l’Internet fixe d’Orange grimperont de 2€ par mois à partir du 17 janvier 2022. Ce qui complique la tache de l’abonnement Home Internet, censé convenir à ceux qui veulent Internet à la maison et rien d’autre. L’addition va passer de 40€ par mois à 42€ par mois (+5%).

Sur le champ de bataille de l’Internet Only, cette formule se retrouve plus que jamais en concurrence directe avec Zuny de VOO… qui appartient désormais à Orange.

Téléchargez notre supplément seniors
Nos dernières videos