Un outil de piratage fait trembler Netflix, Disney, Amazon, Apple…

Un outil de piratage fait trembler Netflix, Disney, Amazon, Apple…

Des outils illégaux récemment mis en ligne permettent de contourner les verrous numériques qui protègent du piratage les programmes de Netflix et consorts. Diego Cervo – stock.adobe.com

Des petits programmes balancés en ligne permettent de récupérer illégalement les films et les séries des plus grands sites de streaming.

C’est un petit séisme dans le monde du streaming. Retranché derrière le pseudonyme widevinedump, un Internaute distribue sur le site GitHub des outils pour pirater les sites de SVOD (vidéo à la demande par abonnement) légaux et payants. Sont concernés: Netflix, Disney+, Amazon Prime Video, Apple TV+, HBO Max, Paramount+. Explications.

Le verrou numérique contourné

Les plates-formes de streaming font appel à des verrous numériques pour empêcher le détournement et le téléchargement illégal de leurs programmes (films, séries, documentaires). Nom de code: DRM, pour Digital Rights Management. Propriété de Google, Widevine est un verrou DRM populaire, notamment utilisé par Netflix et Disney+.

C’est la forteresse Widevine qui est attaquée par les scripts mis en ligne par cet Internaute surnommé widevinedump. Concrètement, ces petits outils traversent la serrure Widevine et permettent de télécharger en résolution 4K les vidéos des leaders du streaming.

À l’usage, ces scripts sont réservés aux initiés. Ils sont aussi potentiellement dangereux, prévient le site TorrentFreak. Le code ne protégerait pas complètement le pirate, qui risquerait ainsi d’être banni et/ou poursuivi par le site de streaming si jamais il se faisait repérer.

Un outil de piratage fait trembler Netflix, Disney, Amazon, Apple…
Les fichiers mis à disposition sur le site GitHub sont capables de télécharger en 4K les films et les séries de Netflix, Disney+, Amazon, etc. Capture d’écran

L’auteur de la fuite, widevinedump, essaie également de faire du business, prévient TorrentFreak. La plupart de ses outils de téléchargement illégal sont livrés sans le Content Decryption Module (CDM), un module essentiel pour lire les vidéos piratées. Pour l’obtenir, widevinedump vous propose de vous le vendre après transaction négociée par courrier électronique.

Certains outils permettent quand même de rapatrier et de lire les contenus protégés par le niveau 1 du verrou Widevine. Cette échelle comprend trois niveaux (1, 2, 3). Le troisième assure une protection accrue des programmes les plus précieux d’une plate-forme de SVOD.

Recul européen du piratage

Si la publication de ces instruments de piratage fait sensation, le téléchargement illégal recule sérieusement en Europe, affirme l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO). Selon une étude menée entre janvier 2017 et décembre 2020, la consommation des contenus piratés a été divisée par deux en trois ans (-50,4%). En ligne de mire: la montée en puissance des services de streaming légal, tant pour la vidéo que pour la musique.

Nos dernières videos