LIÈGE

Hommage aux victimes de la tuerie de la place Saint-Lambert à Liège, 10 ans après (photos)

Une petite centaine de personnes se sont rassemblées lundi matin devant la stèle commémorative de la fusillade de la Place Saint-Lambert à LiègeBELGA

Une petite centaine de personnes se sont rassemblées lundi matin devant la stèle commémorative de la fusillade de la Place Saint-Lambert à Liège, qui avait fait 5 morts le 13 décembre 2011.

Un dépôt de gerbes ainsi qu’un moment de silence ont notamment eu lieu.

Les familles et proches des victimes, les autorités communales et provinciales, les services de secours et plusieurs autres dizaines de personnes sont venus rendre hommage lundi vers 12h00 devant la stèle commémorant les victimes de la fusillade de la place Saint-Lambert à Liège. Des fleurs ont été accrochées à la stèle et des gerbes ont été déposées. Un moment de silence a été respecté avant que la Brabançonne ne résonne.

 

Le 13 décembre 2011, à 12h32, Nordine Amrani, un homme âgé de 33 ans en liberté conditionnelle, ouvre le feu depuis la plateforme surplombant la place Saint-Lambert, avec un fusil d’assaut et des grenades. Cinq personnes ont été tuées et plus d’une centaine blessées. La veille, il avait également tué son aide-ménagère. L’assaillant a ensuite mis fin à ses jours, se tirant une balle dans la tête. Dans son sac, les autorités ont découvert d’autres munitions.

Certaines familles des victimes ont décidé d’attaquer l’État belge en justice. Selon Me Alexandre Wilmotte, qui les défend, la liberté conditionnelle de Nordine Amrani a été accordée trop tôt et dans de mauvaises conditions. Le but de cette action en justice est d’éviter que ce genre d’acte ne se reproduise à l’avenir. Le 15 février 2022, l’audience consacrée aux plaidoiries débutera au tribunal civil de Liège.

Nordine Amrani avait été condamné en 2008 pour trafic de stupéfiants. Auparavant, en 2003, il avait été condamné pour le viol d’une mineure en situation de handicap. Sorti de prison en octobre 2010, il était convoqué le jour des faits à la brigade judiciaire pour des faits de mœurs. Il ne s’est jamais rendu à son rendez-vous.


Nos dernières videos