BASTOGNE

Camille Depienne, la doyenne de Bastogne, s’est éteinte à 103 ans

Camille Depienne, la doyenne de Bastogne, s’est éteinte à 103 ans

Camille Depienne, ici fleurie pour son centenaire et entourée par Benoît Lutgen et Jean-Michel Gaspart. -

Ce 5 décembre, Bastogne a perdu sa doyenne. Camille Depienne, née à Bastogne le 20 février 1918, s’est éteinte à l’âge de 103 ans.

Plus qu’une doyenne, elle était une ancienne commerçante connue dans la Grand-Rue.

Au numéro 46 de la rue du Sablon, elle a longtemps tenu un magasin de vêtements et de mercerie, que sa maman avait ouvert. À la disparition de cette dernière, Camille Depienne avait repris le commerce avec sa sœur Cécile. Avant de le gérer seule quand sa sœur est décédée.

Elle jouait encore du synthétiseur voici peu

"C’est une figure bien connue de Bastogne qui s’en va, commente le bourgmestre Benoît Lutgen, qui s’était rendu chez elle pour célébrer ses trois derniers anniversaires. Une femme formidable."

La Bastognarde était aussi une amoureuse de musique. Elle, qui vivait toujours seule dans sa maison, en jouait encore voici peu. "Elle jouait des comptines au synthétiseur, raconte Michelle Jacquet, qui a longtemps été sa personne de confiance. Elle a continué jusqu’à ses 103 ans avant de devoir arrêter ces derniers temps." Et d’ajouter: "C’était une femme qui a été habituée à gérer les choses seule, elle savait ce qu’elle voulait. Elle était aussi vraiment curieuse de ce qui se passait. Grande lectrice de l’Avenir Luxembourg, elle s’intéressait toujours à ce qui se passait dans la vie locale, même quand elle a arrêté le magasin. Cela a été un plaisir de l’aider durant ces années. C’est une personnalité de Bastogne qui s’en va, on ne peut pas le dire autrement."


Nos dernières videos