article abonné offert

POLITIQUE

L’Autorité de la protection des données muselée: une "honte totale" qui interpelle

L’Autorité de la protection des données muselée: une "honte totale" qui interpelle

Depuis le début de la crise, les pouvoirs publics jouent avec nos données personnelles. Facile: l’autorité chargée de contrôler ceci a été en quelque sorte muselée. ipopba - stock.adobe.com

Tandis que la démission d’Alexandra Jaspar remet en lumière les graves dysfonctionnements qui ont pour effet de bâillonner l’Autorité de protection des données (APD), l’attitude de la majorité au Parlement fédéral, lequel tergiverse depuis un an à régler le problème, interpelle. Décryptage.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 1296 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?


Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos