CORONAVIRUS

Covid: les mesures toujours soutenues, mais plus la politique sanitaire

Covid: les mesures toujours soutenues, mais plus la politique sanitaire

BRUSSELS, BELGIUM - NOVEMBER 26: CODECO ( Overlegcomite -Press conference following the Comité de concertation- Overlegcomitee announcing restrictive measures to combat the spread of COVID-19 in Belgium. Alexander De Croo pictured on NOVEMBER 26, 2021 in Brussels, Belgium, 26/11/2021 ( Photo by Philip Reynaers / Photonews Photo News

Coronavirus: se basant sur une enquête, 9 chercheurs estiment que les mesures sont toujours soutenues, mais plus la politique sanitaire.

Les mesures sont toujours soutenues, mais plus la politique sanitaire, écrivent mercredi neuf chercheurs universitaires, se basant sur une enquête à grande échelle menée auprès de 18.659 Belges. Ces derniers ont été interrogés après les récentes décisions du Comité de concertation mi-novembre, fin novembre et début décembre.

Les résultats du rapport indiquent que les personnes vaccinées soutiennent toujours les mesures sanitaires. Mais pas la politique menée.

Travailler sur un calendrier décisionnel qui aide le gouvernement

"La courte succession de Comités de concertation qui ont décidé ‘trop peu trop tard’, montre clairement qu’il faut travailler sur un calendrier décisionnel qui aide le gouvernement à prendre des décisions plus rapidement et de manière plus cohérente", poursuit l’enquête.

Les scientifiques constatent également que, malgré la gravité persistante de la pandémie, les gens sont toujours prêts à faire des sacrifices pour protéger la santé des autres. Plusieurs participants, pour la plupart vaccinés, affirment mieux respecter les mesures qu’en septembre.

Ainsi, 69% des vaccinés sont "plutôt" ou "fortement" motivés pour suivre les mesures. Bien qu’il se soit progressivement rétréci, les chercheurs soulignent l’existence d’un "écart comportemental" entre les vaccinés et les non vaccinés.

En ce qui concerne la limitation des contacts rapprochés, soit l’un des conseils du gouvernement, les vaccinés et non vaccinés semblent partager la même perception des risques. Six personnes sur dix, qu’elles soient ou non vaccinées, ont prévu d’avoir moins de cinq contacts rapprochés dans les prochaines semaines.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos