article abonné offert

HAVELANGE

Havelange: "Clarita", la nouveauté pâtissière du Condroz

Clara Pirnay a lancé en septembre sa gamme de pâtisseries sous le nom de "Clarita". Elle approvisionne déjà deux commerces locaux: "Tartines et Potiquets" à Havelange et la "Boucherie du Condroz"à Hamois,.

Clara Pirnay, Havelangeoise de 24 ans, a officiellement lancé en septembre sa petite entreprise de pâtisseries "Clarita". Mignardises, gâteaux, biscuits à offrir et bientôt bûches de Noël sont autant de gourmandises qu’elle confectionne dans son atelier à Bruxelles pour les distribuer en majeure partie dans les communes de Ciney, Hamois et Havelange, son berceau natal.

"J’ai quitté le Condroz pour faire mes études d’architecte d’intérieur à Bruxelles. J’aimais bien et j’étais douée mais l’aspect manuel me manquait. Sur un coup de tête, j’ai décidé de me lancer dans une formation de deux ans en pâtisserie", raconte-t-elle. "J’ai eu la chance de faire mes deux années de stage à Bruxelles, chez Nikolas Koulepis et Brian Joyeux. Ils avaient chacun leur style. Ils m’ont fait confiance très vite, j’ai eu beaucoup de responsabilités. Je me suis vite rendu compte que ce métier-là me convenait mais que j’avais envie de le faire à ma manière."

 

Son truc, les mignardises

 

Son style, qu’elle juge "classique mais raffiné", se ressent surtout dans les dimensions qu’elle propose. "Les mignardises, c’est plutôt les traiteurs qui vont proposer ces produits. Je voulais vraiment travailler sur ça même si c’est plus de boulot. Ça permet de laisser le choix en termes de goût et de quantité", argumente-t-elle. Elle en propose 6 en ce moment, de la tarte citron meringuée au macaron chocolat-orange en passant par le Saint-Honoré. "C’est de la pâtisserie française, c’est la référence. Il y a des associations un peu plus recherchées. Aussi, j’essaie de moins sucrer en comparaison avec ce que je faisais à l’école", développe-t-elle.

Pour l’instant, les mignardises ne sont accessibles qu’à la livraison. Pour ce qui est des plus grands gâteaux et des sachets de biscuits, elle réapprovisionne régulièrement "Tartines et Potiquets" à Havelange et la "Boucherie du Condroz" de Thomas Pierrard à Hamois, un ami d’enfance. Ce dernier ne propose à ses clients que les sachets à grignoter.

"Il y a une demande pour des pâtisseries plus élaborées à la campagne. C’est gai de voir qu’on me donne la chance de me faire une place. C’est en faisant confiance aux nouveaux projets qui s’implantent qu’on va pouvoir redynamiser le commerce local. Parce qu’il y aura de la nouveauté", développe-t-elle. "Quand je chercherai activement mon atelier dans la région, j’aimerais faire des collaborations avec des producteurs locaux pour les matières premières: farine, lait…"

 

Des bûches pour les fêtes

 

Pour les fêtes de fin d’année, deux bûches seront à la carte car la jeune femme travaille seule à l’atelier. Elles portent le nom de ses deux grands-mères, Annette et Odette, qu’elle voulait honorer pour ses premières créations de Noël.

"Annette" est composée d’une mousse de cassis dans laquelle est intégré un crémeux au chocolat noir. "Je travaillais sur des saveurs qui me rappelaient mon enfance. Notamment le cassis, ma madeleine de Proust. Quand je goûte ça, j’ai des flashs chez ma grand-mère Annette où je buvais du sirop de cassis parce qu’elle n’avait pas de grenadine", se souvient-elle.

"Odette", la seconde, est une bûche très généreuse dans laquelle on retrouve une mousse pralinée avec un insert caramel et un biscuit à la noisette. "Ici c’est plutôt une question de sensations, de moments passés chez elle où on était pourris gâtés et où il n’y avait pas de limite", poursuit Clara.

Les commandes se clôtureront le 19 décembre et pourront être retirées à Miécret, chez les parents de Clara.

info@claritapatisserie.be. Toutes les informations se trouvent sur son site Internet www.claritapatisserie.be.


Nos dernières videos