TÉLÉ

Tricherie à "Koh-Lanta": des aventuriers auraient profité de dîners clandestins en marge des conseils

Tricherie à "Koh-Lanta": des aventuriers auraient profité de dîners clandestins en marge des conseils

Le jeu de survie de TF1 est de nouveau dans la tourmente. TF1

Après "l’affaire Teheiura", les journalistes du Parisien ont révélé qu’au moins quatre ou cinq aventuriers de Koh-Lanta étaient impliqués dans une affaire de triche en marge des cérémonies du conseil.

Nouveau coup de tonnerre pour "Koh-Lanta". Après l’exclusion de Teheiura pour tricherie, de nouvelles révélations viennent jeter un froid sur le programme phare de TF1.

Selon nos confrères du Parisien, Teheiura ne serait pas le seul à avoir enfreint la règle concernant la nourriture. En plus de Claude et Sam, qui auraient profité des repas obtenus illicitement par l’aventurier polynésien, d’autres aventuriers auraient profité de dîners clandestins lors du tournage.

Pour tenter de confirmer cette affaire de tricherie en bande organisée, les journalistes du Parisien ont contacté plusieurs personnes présentes sur le tournage en Polynésie française. En échange, celles-ci demandaient simplement de garder leur anonymat. Et pour cause, depuis les dernières révélations, la société de production ALP a rappelé aux candidats que toute violation de la clause de confidentialité privait l’ensemble des aventuriers du versement d’une prime de 2.000 euros.

L’objectif de la production serait de protéger l’image de Claude, l’un des derniers chouchous du public encore en lice. Lui, Sam et Téhéiura auraient été surpris par un autre aventurier, qui aurait tout raconté, mais le recordman de victoires dans Koh-Lanta a nié. En recherche de nourriture, Claude aurait également été surpris par un gardien en train de rôder près de la tente des techniciens. Ni Claude, ni Sam n’ont souhaité réagir à ces allégations.

Des virées secrètes pendant la nuit pour manger

Mais quatre ou cinq autres candidats - dont Le Parisien n’a pas voulu révéler les noms - auraient donc été encore plus imaginatifs afin d’obtenir de la nourriture. Tous les trois jours, après les votes au conseil, ils attendaient que les gardiens, censés les surveiller, s’endorment pour rejoindre une pension de famille où des bungalows sont loués aux touristes. En pleine nuit, ils auraient donc rendu visite aux habitants pour leur réclamer de la nourriture. Un couple a notamment avoué leur avoir fourni des aliments sucrés et salés, ainsi que des boissons énergisantes

Face à ces "informations selon lesquelles certains concurrents auraient pu se nourrir ponctuellement par des moyens qui ne sont pas dans les règles de Koh-Lanta", la production a lancé une enquête interne mais affirme ne "pas avoir assez d’éléments pour infirmer ou confirmer" la triche.

Ugo, seul à ne rien avoir à se reprocher?

Lors du dernier conseil, l’élimination d’Ugo Lartiche - non définitive puisqu’il est parti rejoindre l’île des bannis - a attristé les téléspectateurs. Au fil des épisodes, l’ex-vainqueur du programme est devenu l’un des candidats préférés du public. Et selon un salarié d’ALP, le jeune quarantenaire serait resté droit dans ses bottes. "La véritable légende de cette saison, c’est Ugo. Il aurait peut-être aimé être dans les histoires de tricherie, mais personne ne lui a proposé", confie ce témoin.