SANTÉ

Chiffres Covid ce mardi 7 décembre en Belgique: la tendance à la baisse se confirme, sauf en soins intensifs

Chiffres Covid ce mardi 7 décembre en Belgique: la tendance à la baisse se confirme, sauf en soins intensifs

Le nombre de patients en soins intensifs est de 816, contre 803 dans le bilan de samedi. EdA Mathieu Golinvaux

Le pic de la 4e vague de la pandémie de coronavirus semble bel et bien atteint. Mais cela reste à surveiller, d’autant que le nombre de patients en soins intensifs repart à la hausse.

Le recul amorcé des infections au Covid-19 et d’hospitalisations de patients contaminés se confirme à la lumière des derniers chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano publiés ce mardi matin. En outre, le taux de reproduction repasse sous le seuil de 1. Cela confirme donc ce que le centre de crise affirmait vendredi, à savoir que " le pic a été atteint ".

Ainsi, entre le 30 novembre et le 6 décembre, il y a eu en moyenne 300 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une baisse de 5% par rapport à la période de référence précédente. Cette moyenne était de 313,4 dans le bilan de samedi, 317,9 vendredi, 321,9 jeudi et 316,3 mardi dernier.

Au total, 3.652 personnes sont hospitalisées en Belgique en raison du Covid-19 (-1%), dont 816 patients traités en soins intensifs. Ce dernier chiffre repart donc à la hausse après une première baisse en deux mois samedi, lorsqu’on y dénombrait 803 patients contre 821 vendredi.

Contaminations en baisse de 4%

Entre le 27 novembre et le 3 décembre, 17.146 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, soit un recul de 4% par rapport à la semaine précédente. Il y avait 17.823 nouveaux cas dans le bilan de samedi, 17.862 vendredi et 17.917 jeudi.

Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 1,9 million de cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Sur la période étudiée, 48,1 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+22%), portant le bilan à 27.319 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique.

Quelque 114.500 tests en moyenne ont également été effectués, ce qui est en léger recul (-3%) et à même donc d’influencer les autres indicateurs.

Le taux de reproduction du virus repasse désormaix sous la barre de 1, pour s’établir à 0,96 (-11%). Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer.

L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 2.125,6 sur 14 jours.

"Pour la première fois depuis longtemps, il y a le début d’une légère diminution. C’est positif, mais nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir", mettait toutefois en garde le virologue Steven Van Gucht lundi.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos