article abonné offert

L’ÉDITO

Toujours plus bas

Toujours plus bas

© EdA - Jacques Duchateau

Difficile d’imaginer pire. Pire que ces images de match interrompu, comme à Beerschot-Antwerp, voire carrément arrêté, comme à Standard-Charleroi, où de nombreux supporters, parfois encagoulés, ont pénétré sur la pelouse, haranguant les joueurs liégeois et allant jusqu’à jeter un fumigène dans la tribune adverse, dans un raid ciblant à la fois les "leurs" et les autres, ce qui donne une idée de l’approximation du message qu’ils souhaitaient véhiculer.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 321 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?