Pierre-Yves Jeholet après le Codeco du vendredi 3 décembre 2021: "Il faut faire preuve de sérénité"

Pierre-Yves Jeholet après le Codeco du vendredi 3 décembre 2021: "Il faut faire preuve de sérénité"

Pierre-Yves Jeholet BELGA

À la table du comité de concertation, c’est Pierre-Yves Jeholet qui, en sa qualité de ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a défendu le sort des écoles francophones.

"Je n’étais pas heureux d’avoir un codeco car je pense qu’on aurait pu attendre, a commenté le chef de l’exécutif francophone à l’issue du Codeco. Il faut en effet que l’on garde une certaine sérénité. Alors, oui, il y avait ce rapport du GEMS qui comportait des mesures très fortes, mais notre responsabilité politique est de prendre en considération un ensemble de données, c’est-à-dire l’aspect sanitaire, mais aussi le bien-être des personnes, la vie économique, etc. Au final, on va donc anticiper les vacances de Noël en maternelle et en primaire d’une semaine, ce qui me semble plus raisonnable, notamment d’un point de vue des apprentissages, car les enfants ont déjà beaucoup souffert. On a aussi maintenu la pratique du sport et des activités culturelles, ce qui était important à nos yeux. Il s’agit là d’un ensemble de mesures équilibrées par rapport à ce qui était sur la table du comité de concertation."

Pierre-Yves Jeholet ajoute: "Il faut continuer à faire face avec sérénité et ne pas tomber dans le football panique. Même si, naturellement, nous devons rester attentifs à la situation de nos hôpitaux."



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos