Le Standard s’impose dans la douleur en prolongation face au Beerschot et se qualifie pour les 1/4 de la Coupe (2-0) (vidéos)

Le Standard s’impose dans la douleur en prolongation face au Beerschot et se qualifie pour les 1/4 de la Coupe (2-0) (vidéos)

Photo News

En grande difficulté, le Standard a su faire la différence dans les prolongations et peut remercier Laurent Henkinet.

Que ce fut pénible pour les Rouches! Grâce à un Laurent Henkinet cinq étoiles, les Rouches ont su contenir les coups anversois dans les cordes avant d’envoyer le crochet décisif par l’intermédiaire de Jackson Muleka et Bope Bokadi dans les derniers instants.

Face à la lanterne rouge, les troupes d’Elsner se qualifient pour les 1/4 de finale sans briller. Il reste maintenant à voir si ce match n’aura pas coûté trop d’énergie avant le derby face à Charleroi.

La rencontre

Le début de rencontre est rythmé dans un stade pratiquement vide mais où les quelques supporters présents arrivent tout de même à faire du bruit. Le début de rencontre est à l’avantage du Standard, même si les Rouches n’arrivent pas spécialement à inquiéter Vanhamel.

Et pourtant, la première occasion est anversoise. Klauss pense marquer mais est logiquement signalé hors-jeu. Sur la contre-attaque, Holzhauser oblige Laurent Henkinet, remplaçant de luxe d’Arnaud Bodart blessé, à une parade spectaculaire. Le Standard est bien dans la partie mais doit veiller aux contres anversois.

La première grosse occasion rouche est à l’actif de Raskin. Bien servi à l’entrée du rectangle par Donnum, le Diablotin envoie une frappe lourde difficilement déviée par le portier anversois. La pression monte (doucement) dans le rectangle du Beerschot… mais redescend immédiatement. L’intensité de la rencontre a diminué et les occasions se font rares.

Peu avant la mi-temps, Henkinet sauve les siens. Sur un centre d’Holzhauser, Soumare envoie une balle piquée mais le gardien liégeois dévie la balle. 0-0 à la mi-temps, le Standard doit se montrer plus précis dans la dernière passe s’il souhaite se qualifier.

Le Standard redémarre cette deuxième partie de rencontre tambours battants. Sur une jolie combinaison avec Joao Klauss, Dragus tente sa chance mais la défense anversoise est bien attentive.

Dussenne est à deux doigts de marquer. Sur un corner joué en deux temps, Raskin envoie un caviar sur la tête du défenseur belge. Sa reprise de la tête est imparable pour Vanhamel mais De Smet sauve à même la ligne. La rencontre se libère. Sur un coup franc excentré, Holzhauser, encore lui, glisse un centre que personne ne reprend... hormis le poteau de Henkinet. Grosse frayeur pour les Rouches à l’heure de jeu.

Quelques minutes plus tard, c’est au tour du portier liégeois de se mettre en évidence. Sur une nouvelle tête de Soumaré, le gardien sort un arrêt cinq étoiles et permet aux siens de rester dans la partie.

Comment le Beerschot ne mène pas à la marque? Seul en face-à-face face au portier des Rouches, l’Autrichien a tout le temps de le fixer mais c’est pourtant bien Henkinet, en feu, qui sort gagnant du duel (66e). Les Liégeois ne montrent rien et peuvent juste remercier leur gardien d’être toujours dans la partie.

À un quart d’heure de la fin du temps réglementaire, le Standard se montre à nouveau dangereux sur phase arrêtée. Dussenne dévie la balle au second poteau mais Tapsoba, monté au jeu, loupe sa reprise de la tête alors qu’il n’était pourtant qu’à un mètre des cages de Vanhamel.

Alors qu’on se dirige vers les prolongations, Laurent Henkinet, l’homme du match, sauve encore les siens sur une frappe anversoise. Si le Standard vient à gagner, il devra remercier son deuxième gardien, qui se permet même à la 92e un énième arrêt sur une frappe de Caicedo. Place à la prolongation.

Prolongation que les Rouches débutent idéalement. Sur un centre de Rafia, fraîchement monté, Muleka place une tête dans le plafond du but de Vanhamel qui ne peut rien faire (1-0).

Le Standard gère et va même clôturer la rencontre sur un deuxième but. Grâce à une belle combinaison, Muleka sert idéalement Bokadi qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but (2-0). Le Standard va se qualifier dans la douleur.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Union St-Gill. 23 17 4 2 56/21 53
2 FC Bruges 23 12 3 8 45/30 44
3 Antwerp 22 13 5 4 42/25 43
4 Anderlecht 23 11 3 9 52/27 42
5 La Gantoise 23 10 7 6 35/24 36
6 Charleroi 23 10 7 6 38/32 36
7 FC Malines 22 10 9 3 37/38 33
8 Courtrai 22 8 5 9 29/25 33
9 KRC Genk 23 9 9 5 45/36 32
10 Cercle Bruges 23 9 10 4 33/29 31
11 St-Trond 23 8 12 3 25/34 27
12 Eupen 23 7 11 5 31/39 26
13 OH Louvain 22 6 8 8 30/37 26
14 Standard 22 6 9 7 25/37 25
15 Ostende 22 7 13 2 24/45 23
16 Zulte-Waregem 22 6 11 5 32/48 23
17 FC Seraing 23 6 16 1 24/49 19
18 Beerschot 22 3 16 3 19/46 12
Nos dernières videos