Un juge poursuivi après un accident avec délit de fuite

Un juge poursuivi après un accident avec délit de fuite

Illustration Photo News

Un juge suppléant, actif auprès de la justice liégeoise et avocat de profession, a comparu jeudi devant la première chambre spéciale de la cour d’appel de Liège pour répondre notamment d’un délit de fuite commis dans le cadre d’un accident de la circulation.

Ce juge est suspecté d’avoir voulu échapper aux constatations policières après avoir renversé une piétonne.

Les faits s’étaient déroulés le 12 décembre 2017 à Liège vers 20h24, alors qu’il faisait nuit. Le prévenu avait percuté à faible allure une piétonne qui traversait un passage pour piétons. Le conducteur avait immobilisé sa voiture et attendu l’arrivée des secours. Il avait aussi donné ses coordonnées à la victime, mais il n’avait pas attendu l’arrivée de la police, alors que la loi impose cette particularité lors d’un accident avec dégâts corporels.

Les policiers avaient tenté d’entrer en contact avec le conducteur, suspecté de vouloir fuir les constatations utiles. Il avait été retrouvé vers 23h40 et avait expliqué rentrer d’une soirée chez un ami, où il avait visionné un match de football et consommé deux verres de vin. Son alcoolémie à cet instant était de 0,91 grammes par litre de sang.

Le prévenu avait d’abord été jugé par un tribunal de police. C’est à l’issue de sa comparution qu’il avait signalé sa profession de juge suppléant. Le parquet avait fait appel car, en raison du privilège de juridiction et de sa fonction, il devait être jugé uniquement par la chambre spéciale de la cour d’appel de Liège.

Le parquet général a requis une peine d’amende et une déchéance du droit de conduire. Le prévenu a reconnu la prévention de coups et blessures involontaires. Son avocat, Me Masset, a contesté le délit de fuite. Il a également évoqué la prescription de certaines préventions et sollicité la suspension du prononcé ou une peine de travail.

L’arrêt sera prononcé le 23 décembre.


Nos dernières videos