BELGIQUE

Covid: les hôpitaux doivent reporter de deux semaines tous les soins non urgents

Covid: les hôpitaux doivent reporter de deux semaines tous les soins non urgents

Photo News

Les hôpitaux du pays doivent reporter de deux semaines tous les soins non urgents, rapporte VRT NWS mardi, citant un courrier du Comité Hospital & Transport Surge Capacity (HTSC), qui surveille au quotidien la situation dans les hôpitaux durant l’épidémie de coronavirus.

+ LIRE AUSSI | Covid : le virus se propage moins vite… mais pas dans toutes les provinces

Dans sa missive adressée à tous les hôpitaux du pays, le HTSC précise trois types de soins concernés: des activités faisant appel aux soins intensifs mais qu’il est possible de reporter, les hospitalisations classiques ne faisant pas appel aux soins intensifs et les activités d’hôpital de jour en chirurgie qui, elles non plus, ne recourent pas aux soins intensifs.

Le comité demande également de rouvrir des lits de soins intensifs dédiés aux patients Covid. Les interventions et traitement vitaux, comme les chimiothérapies, les dialyses et revalidations essentielles, ne sont pas concernés.

Actuellement, 3.750 malades du Covid sont soignés à l’hôpital, dont 780 en soins intensifs. "D’ici le 6 décembre, nous devrions dépasser les 900 patients Covid aux soins intensifs. Sans revirement de situation, ce seront même 1.000 patients Covid en soins intensifs d’ici le 10 décembre", s’inquiète le Comité.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos