FRANCE

Éric Zemmour candidat à la présidence française: toutes ces fois où il a (largement) dérapé (vidéos)

Éric Zemmour candidat à la présidence française: toutes ces fois où il a (largement) dérapé (vidéos)

Photo News

Alors qu’il vient d’annoncer (enfin) officiellement sa candidature à l’élection présidentielle française, retour en images sur les dérapages du polémiste Éric Zemmour.

Après des mois de campagne non officielle, Éric Zemmour a finalement annoncé officiellement qu’il se présentait à l’élection présidentielle française. Il lui faudra cependant encore obtenir les 500 parrainages d’élus nécessaires à une candidature à la présidence. Son camp assure s’appuyer d’ores et déjà sur 250 à 300 promesses de parrainages.

Mais en attendant de voir ce que l’avenir réserve au polémiste, on récapitule toutes les fois où l’homme, qui s’est fait connaître comme chroniqueur dans le talk-show de Laurent Ruquier, a suscité la controverse par ses propos. Car s’il est une chose qu’a certainement accomplie Éric Zemmour au fil des années, c’est celle de réussir à faire parler de lui. Entre autres, par de nombreux dérapages…

 

1. «Votre mère a eu tort, elle aurait dû vous appeler Corinne»

 

Chez Ardisson, en 2018, dans les Terriens du Dimanche, Éric Zemmour aborde la thématique des prénoms qui, pour lui, devraient être systématiquement choisis dans le calendrier chrétien. Il estime alors, face à une Hapsatou Sy sidérée, que la mère de la chroniqueuse a eu tort de l’appeler de la sorte et qu’elle aurait plutôt dû opter pour le prénom Corinne.

Et il remet le couvert sur les prénoms face à Léa Salamé:

 

2. Arme en main, il vise des journalistes

 

L’affaire avait fait grand bruit. Alors qu’Éric Zemmour est au salon de la sécurité intérieure des États, il essaie un fusil de haute précision utilisé par le Raid et vise les journalistes présents en déclarant: "Ça ne rigole plus là, hein! Reculez, reculez!" Bad buzz assuré…

 

3. «La plupart des trafiquants sont noirs et arabes»

 

S’attaquant toujours aux mêmes personnes, Éric Zemmour n’hésite pas à affirmer sur le plateau de Salut les Terriens que "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes" malgré les protestations des invités présents.

 

4. Au-dessus des lois, le «droit à la discrimination»

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître pour quelqu’un qui semble de prime abord attaché à l’état de droit, Éric Zemmour considère qu’on peut outrepasser les lois. Notamment celle concernant la discrimination à l’embauche. Dans cet extrait où il est invité en 2010 sur l’émission l’Hebdo diffusée sur France Ô, le polémiste estime que "les patrons ont le droit de refuser d’embaucher des noirs et des arabes".

 

5. «Les femmes n’incarnent pas le pouvoir»

 

Si Éric Zemmour s’attaque régulièrement aux personnes noires et arabes, il a une autre cible privilégiée: les femmes. Pour lui, l’affaiblissement de la sphère politique, on la doit à la montée de la présence féminine dans la vie politique. En 2013, sur BFM TV, il y va d’une phrase assassine: "Les femmes n’incarnent pas le pouvoir […] Dans les milieux où il y a vraiment de pouvoir, il n’y a pas de femme!"

 

6. «Les grands génies sont des hommes […] pas des femmes»

 

Autre pépite sexiste que l’on doit au polémiste, l’intelligence supposée différente des femmes qui ne leur permettrait pas d’être des génies. "Les femmes ont une forme d’intelligente différente de celle des hommes. Je suis désolé de le dire et que les grands génies sont hommes. Je sais que ça ne se dit pas. Ça aussi ce n’est pas fémininant correct mais c’est la vérité. Ceux qui osent transgresser sont des hommes, pas des femmes. C’est comme ça. À part de rarissimes exceptions." France Inter a d’ailleurs compilé les sorties sexistes d’Éric Zemmour dans cette courte vidéo. On y apprend aussi que "les femmes ne jouent pas au football"…

 

 

 

7. À propos des mineurs isolés: «Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs»

 

Dans Face à l’Info, devant la présentatrice Christine Kelly qui l’interroge sur les mineurs isolés, Éric Zemmour dérape une fois encore: "Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs. C’est tout ce qu’ils sont! Il faut les renvoyer. Il ne faut même pas qu’ils viennent!"

 

8. «Je ne pense pas qu’on ait bien fait d’abolir la peine de mort»

 

Invité dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, le polémiste remet carrément en question l’abolition de la peine de mort, s’y disant "philosophiquement favorable" et jugeant qu’elle n’aurait pas dû être abolie.

 

9. «Les soldats du djihad sont considérés par tous les musulmans […] comme des bons musulmans»

 

Nouvelle attaque envers les musulmans en 2016 dans C à Vous: "Les soldats du djihad sont considérés par TOUS les musulmans, qui le disent ou qui ne le disent pas, comme des bons musulmans. C’est des guerriers, c’est des soldats de l’Islam. Je sais que ça vous déplaît mais c’est comme ça. […] Simplement, y en a qui osent aller au bout de l’application de l’Islam et y en a qui n’osent pas. Mais qui savent que le djihad fait partie de l’Islam."

 

10. Un élégant doigt d’honneur

 

Dernier fait en date du désormais candidat officiel à la présidentielle, un élégant doigt d’honneur adressé à une opposante…

 

 

Nos dernières videos