article abonné offert

DINOSAURES

"Les oiseaux sont des dinosaures"

"Les oiseaux sont des dinosaures"

Tous les dinosaures n’ont pas disparu. Ils sont encore présents aujourd’hui. REPORTERS

Dans les années 1800, les scientifiques ont découvert les "premiers" fossiles de dinosaures. Depuis, ils ont continué d’en apprendre plus sur ces "terribles lézards". Savais-tu qu’il existait un lien entre les dinosaures et les oiseaux?

Pascal Godefroit est paléontologue, il étudie des organismes qui ont vécu sur Terre et qu’on retrouve à l’état de fossiles. S’il a commencé par étudier les singes, les reptiles marins puis les mammifères, il s’est ensuite spécialisé dans l’étude des dinosaures.

Monsieur Godefroit, on entend parfois dire que les oiseaux sont les descendants des dinosaures. Est-ce vrai?

Les oiseaux ne sont pas les descendants des dinosaures. Les oiseaux sont des dinosaures. Ils viennent du groupe des raptors, des petits dinosaures carnivores. Les oiseaux ont commencé à se développer au cours du Jurassique. Pendant tout le Crétacé, ils ont vécu auprès des autres dinosaures. Lorsqu’il y a eu la météorite (et l’extinction de masse, entre autres, de dinosaures), certains oiseaux ont survécu.

Comment est-on arrivé à cette conclusion?

C’est une vieille théorie. Le premier à avoir parlé de ça, c’est Thomas Huxley. En 1868, il avait déjà mis en évidence de grosses ressemblances entre les dinosaures et les autruches. Pour lui, il y avait un lien évolutif entre les dinosaures et les oiseaux. Et puis l’idée a disparu pendant un siècle. Jusqu’à ce qu’un paléontologue découvre un Deinonychus aux États-Unis dans les années 1960, un petit carnivore. En analysant son squelette, les ressemblances avec les oiseaux étaient évidentes.

Que s’est-il passé ensuite?

Dans les années 1990, les paléontologues ont commencé à mettre à jour, en Chine, des squelettes de dinosaures à plumes. D’habitude, on ne retrouve que les os. Mais l’endroit était particulier et on a aussi retrouvé des plumes ou des poils sur les squelettes. Les découvertes se sont accumulées et des dizaines et des dizaines de nouveaux dinosaures à plumes ont été découverts. On a donc continué de faire des liens et de confirmer que les oiseaux et les dinosaures carnivores étaient liés.

Les plumes ne sont donc pas une caractéristique des oiseaux?

Non, c’est une caractéristique des dinosaures carnivores théropodes. On a retrouvé des membres de petits raptors qui étaient couverts de plumes. La différence avec les dinosaures actuels, c’est qu’ils avaient quatre ailes, contre deux, aujourd’hui. Depuis 2013, on a commencé à trouver des plumes sur des dinosaures herbivores. Des plumes pouvaient se développer sur tous les dinosaures.

À quoi leur servaient ces plumes?

Quand on pense plumes, on pense vol. Mais ce n’est pas à ça qu’elles servaient en premier lieu. Avant toute chose, elles avaient pour fonction de maintenir la chaleur produite par ces animaux à sang chaud. C’était la fonction "duvet". Ensuite, et très rapidement, elles ont eu une fonction plus esthétique: être beau pour attirer les partenaires afin de se reproduire. C’est seulement en fin d’évolution des raptors et des oiseaux que les plumes ont été "recyclées" pour la fonction "vol".

Cette évolution a-t-elle pris longtemps?

Non. Cela s’est passé sur un laps de temps extrêmement court. À partir de 125 millions d’années, on retrouve toutes les fonctions de la plume. Au début du Crétacé, il y a vraiment eu une explosion évolutive des oiseaux, des plumes et du plumage.

Comment les oiseaux ont-ils survécu à l’extinction de masse de fin du Crétacé?

On imagine que c’est une question de chaîne alimentaire. Les animaux qui ont pu continuer à se nourrir ont survécu. Les graines, cela peut survivre très longtemps. Les insectes avaient plein de matières organiques en décomposition pour se nourrir. Donc les animaux qui s’en nourrissaient, dont les oiseaux, ont pu survivre.

Le sondage de la semaine