TÉLÉVISION

Semaine coquine dans "Le Meilleur Pâtissier": "Pas un problème pour moi" confie Alexandre (photos)

Le candidat belge Alexandre a permis au jury d’atteindre le septième ciel.M6/Wlad Simitch

Cette semaine, les candidats du "Meilleur Pâtissier" ont pu explorer tout l’univers de l’érotisme à travers la pâtisserie. L’occasion pour le candidat belge de se confier sur son rapport à l’amour.

 

 

Premières fois en tout genre, bananes en trompe l’œil et fusées verticales… Les allusions au septième ciel n’ont pas manqué lors de ce huitième épisode du "Meilleur Pâtissier". Au menu de ce nouvel épisode, trois épreuves sulfureuses, dont la première centrée sur la banane. Les pâtissiers ont dû retravailler ce fruit et présenter une création sensuelle à la verticale. Si Paul-Henri et Aya ont su titiller les papilles du jury, Marion et Maud se sont elles pris un râteau.

Pour l’épreuve technique de Mercotte, les pâtissiers amateurs ont dû reproduire un couple entrelacé composé de pâte feuilletée, vanille, fraise et gingembre par équipes de deux. Alexandre, le candidat belge, s’est associé avec Paul-Henri pour réaliser une création digne des plus beaux films d’amour. Les deux tourtereaux ont été félicités par Mercotte qui les a placés en deuxième position de son épreuve coquine. Le duo Mohamed-Jérôme a offert le plus beau des câlins, tandis que Marion et Maud ont à nouveau déçu le jury.

 

 

Le thème de la troisième épreuve, "une première fois", a permis aux candidats de laisser libre cours à leur imagination et à leurs sens. Premier rencard, premier baiser, premier amour… le champ des possibles était vaste! Le chef invité, Maxence Barbot, voulait absolument être séduit. "Je veux qu’au premier coup d’œil, je comprenne votre souvenir coquin", a insisté le chef.

À l’issue de la semaine, c’est Paul-Henri, l’acolyte d’Alexandre, qui a décroché le tablier bleu. Marion a par contre dû quitter le concours.

 

Les internautes «gênés»

 

Du côté des internautes, on n’a pas particulièrement apprécié les blagues graveleuses qui ont rythmé tout l’épisode. Certains l’ont carrément qualifié de "gênant"… Peut-être n’apprécient-ils pas l’humour subtil de la production de M6. "Les allusions au cul, c’est sympa de temps en temps… faire un prime entièrement consacré à ça… c’est vraiment too much!" ou encore "Un seul mot pour décrire la soirée: GÊNANT", peut-on lire sur Twitter.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le débrief de Mich’

 

Semaine coquine dans
M6

Chaque semaine, Alexandre, surnommé Mich, nous fait son débriefing personnel de l’épisode diffusé. Le déroulement du tournage, les moments forts de chaque émission, Mich vous dit tout!

+ Relire les précédents débriefs de Mich

Lavenir. net: Mich, est-ce que le thème de cette huitième semaine t’a inspiré?

Mich: Tout à fait! Ça m’a fait beaucoup rire, je savais qu’on allait y passer vu que le thème revient chaque année. Ça ne m’a pas gêné du tout, ce n’est pas du tout un problème pour moi de parler de ça.

Cette semaine, tu t’es à nouveau démarqué lors de l’épreuve technique de Mercotte. C’est devenu une habitude!

Oui, cette nouvelle épreuve technique s’est très bien passée. Il faut dire qu’avec mon acolyte Paul Henri, c’était joué d’avance! Je suis très fier de ce qu’on a pu présenter.

Le thème de l’amour semble t’avoir beaucoup inspiré. Es-tu un grand romantique dans la vie de tous les jours?

Une chose est sûre, c’est que l’exposition liée à la diffusion du concours a certains avantages… Les téléspectatrices n’hésitent pas à me contacter et c’est assez flatteur je dois dire, j’ai quelques candidatures à examiner!

Les semaines avancent et ta place se confirme dans le concours. Quel bilan tires-tu à ce stade?

Je suis content de mon évolution et surtout du fait que le public le remarque également. Les retours sont super positifs, c’est génial. J’apparais plus souvent au montage cette semaine donc c’est aussi plus sympa pour moi, je suis vraiment content de la façon dont les diffusions évoluent.

 

Téléchargez notre supplément seniors
Nos dernières videos