SANTÉ

Covid: 21% de transmissions du VIH en moins grâce aux confinements

Covid: 21% de transmissions du VIH en moins grâce aux confinements

La transmission du VIH a diminué grâce aux confinements liés au Covid-19. Belga (Illustration)

Le nombre de nouveaux diagnostics de VIH a diminué de 21% l’an dernier par rapport à 2019, selon le rapport annuel de Sciensano sur le virus de l’immunodéficience humaine.

En 2020, 727 nouveaux cas ont été confirmés en Belgique, soit deux par jour. Une forte diminution liée à la pandémie de Covid-19 et aux mesures pour restreindre sa propagation, souligne Sciensano.

La transmission du VIH aurait été réduite en raison de la baisse des interactions sexuelles résultant de la restriction des contacts physiques et sociaux, selon l’Institut de santé publique. "Une première observation dans ce sens est la réduction de moitié du nombre de diagnostics d’infections aiguës au VIH par rapport à 2019", note-t-il.

Chez les résidents de nationalité étrangère, la diminution du nombre de diagnostics de VIH a aussi été principalement enregistrée pendant les périodes de confinement, en raison notamment des restrictions de voyage, "ce qui a eu un impact majeur sur la migration internationale vers la Belgique et très probablement sur le diagnostic de l’infection par le VIH chez les étrangers".

L’épidémie de VIH en Belgique se caractérise aujourd’hui par sa diversité, poursuit Sciensano. Si les populations-clés particulièrement touchées sont d’habitude les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH), de nationalité belge, ainsi que les hommes et femmes hétérosexuels originaires d’Afrique subsaharienne, les autres populations prennent aujourd’hui une importance proportionnellement plus grande.

"Compte tenu de la diversité croissante des populations touchées par le VIH, les stratégies de prévention et de dépistage ainsi que les soins doivent être inclusifs et accessibles pour toutes les populations touchées", insiste Sciensano.

La diminution du nombre de diagnostics de VIH a aussi en grande partie coïncidé avec la réduction de l’activité de dépistage observée principalement pendant les périodes de confinement.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos