article abonné offert

Province de Namur

Grottes de Spy, Goyet et Sclayn à l’Unesco: la reconnaissance se fait attendre

Grottes de Spy, Goyet et Sclayn à l’Unesco: la reconnaissance se fait attendre

La grotte de Spyrou, en arrière-plan, fait partie d’une demande de reconnaissance à l’Unesco comme patrimoine mondial de l’humanité. © Olivier Lereylac/AWPA

La demande de reconnaissance des grottes de Spy, Goyet et Sclayn, où l’homme de Néandertal a vécu, à l’Unesco est un long processus. Et la crise sanitaire n’a fait que de repousser les délais.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 25 des 579 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos