MONDE

Variant Omicron: Israël ferme ses frontières aux étrangers

Variant Omicron: Israël ferme ses frontières aux étrangers

Les Israéliens qui ne sont pas vaccinés ne pourront quitter l’isolement qu’après un test négatif réalisé au bout de 7 jours. AFP

Le gouvernement israélien a décidé de fermer ses frontières aux étrangers dès dimanche soir par crainte du nouveau variant Omicron, rapportent samedi soir les médias locaux.

Les mesures pour les voyageurs de retour au pays sont également renforcées. Tous les Israéliens qui arrivent de l’étranger doivent ainsi se soumettre à une quarantaine. S’ils sont complètement vaccinés contre le Covid-19 et peuvent fournir un test PCR négatif, la quarantaine pourra être stoppée après trois jours.

Les Israéliens qui ne sont pas vaccinés ne pourront quitter l’isolement qu’après un test négatif réalisé au bout de 7 jours. Quant aux étrangers qui reçoivent néanmoins l’autorisation d’entrer dans le pays, ils se voient imposer une quarantaine dans un "hôtel coronavirus" mis sur place par l’État.

Une infection confirmée au variant Omicron a déjà été signalée en Israël. Sept cas suspects sont aussi examinés.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos