PRO LEAGUE

Anderlecht s’impose face à Charleroi dans le duel des Sporting (1-3)

Anderlecht s’impose face à Charleroi dans le duel des Sporting (1-3)

Sergio Gomèz a inscrit les deux buts anderlechtois en seconde période. BELGA

Anderlecht s’est imposé 3 buts à 1 en déplacement au Sporting Charleroi. Les Mauves ont pu compter sur une superbe performance de Sergio Gomèz en seconde période pour l’emporter.

Duel des Sporting ce samedi en Pro League! Le Sporting Charleroi accueille le Sporting d’Anderlecht dans le cadre de la 16e journée de championnat. Les deux équipes ne sont séparées que par 4 points au classement général.

Charleroi connaît des derniers résultats globalement favorables, si on met de côté la lourde défaite face à l’Union début novembre. Les Zèbres sont cinquièmes du classement avec 26 points. Grâce à la défaite de Malines face au Cercle, ils peuvent prendre la deuxième place ce soir en cas de victoire. Edward Still a pratiquement reconduit le même onze carolo que lors de la dernière rencontre face au Cercle de Bruges. Seul Nicholson, mis au repos la semaine passée, prend la place du jeune Anthony Descotte en attaque.

Vincent Kompany et ses hommes sont quant à eux sous-pression suite aux derniers résultats décevants. Les Mauves n’ont remporté qu’un seul de leurs 8 derniers matchs en championnat. Actuellement septième avec 22 points, Anderlecht se doit de remporter la rencontre pour ne pas accumuler de retard sur le top 4. Concernant la composition de Vincent Kompany, Murillo a purgé sa suspension de deux matchs et retrouve sa place d’arrière droit. Lisandro Magallàn est reconduit en défense centrale aux côtés de Wesley Hoedt. Devant, Anderlecht devra faire sans Benito Raman, exclu la semaine passée et suspendu pour 3 matchs. Refaelov et Amuzu retrouvent une place dans le onze et évolueront derrière le duo Kouamé-Zirkzee.

Anderlecht monte en puissance avant la mi-temps

Charleroi met le pied sur le ballon en début de match, mais ne se procure pas la moindre occasion. Les Mauves débutent timidement la rencontre en prenant très peu de risques. Le début de partie est globalement peu rythmé et est pauvre en véritable occasion.

À la 26e minute de jeu, Zirkzee lance parfaitement Kouamé seul face au but. L’attaquant Ivoirien réalise un contrôle approximatif et ne profite pas de son avance sur la défense. Il donne alors le ballon à Amuzu sur le côté droit, qui ne parvient pas à tenter sa chance suite à un superbe retour de Bessilé. À la 41e minute, Ilaimaharitra est mis sous pression devant le rectangle et perd le ballon. Kouamé transmet rapidement le cuir à Refaelov, mais sa frappe toucher l’équerre du but de Koffi.

Anderlecht commence à prendre le dessus et à se créer des occasions en cette fin de première période. Et ça paye: à la 45e minute, Kayembe perd le ballon face à Amuzu. L’attaque bruxelloise combine vite et trouve Refaelov dans le rectangle, qui envoie le ballon au fond des filets (0-1, 45e). C’est la troisième fois que l’Israélien ouvre la marque pour son équipe cette saison. Anderlecht inscrit un but au meilleur des moments juste avant la mi-temps. Charleroi a dominé pendant 30 minutes, mais n’a pas su inquiéter Van Crombrugge une seule fois. L’occasion manquée par Kouamé aurait dû avertir les Zèbres de la montée en puissance d’Anderlecht.

Sergio Gomèz en mode gala

La deuxième période manque cruellement de rythme. Peu d’occasion sont à signaler et on attend toujours que le match s’emballe. À la 67e minute, Anderlecht obtient coup franc lointain sur le côté droit. Sergio Gomèz envoie un centre enroulé de son pied gauche. Magallàn est complètement esseulé par la défense et a l’occasion de couper la trajectoire du ballon face à Koffi. Le défenseur ne parviendra pas à toucher le cuir... mais celui-ci passe tout de même entre les jambes du portier carolo (0-2, 67e). La défense de Charleroi a cruellement manqué de communication et s’est fait surprendre par la trajectoire rentrante du ballon de Gomèz.

Charleroi, piqué au vif, tente de réagir immédiatement en pressant la défense mauve. Magallan tarde à dégager le ballon et Zaroury parvient à le récupérer et à frapper. Van Crombrugge intervient parfaitement pour empêcher les Zèbres de réduire l’écart. À la 76e minute, Charleroi obtient un coup-franc lointain. Plutôt que de frapper directement ou centrer, Morioka décale le ballon à sa droite sur Ilaimaharitra. Le capitaine des Zèbres contrôle le cuiravant d’envoyer un boulet de canon transpercer les filets (1-2, 76e). La frappe est chronométrée à 103 km/h. Les supporters exultent et le match est relancé.

Charleroi ne parvient toutefois pas à profiter de ce regain d’espoir pour prendre le dessus sur son adversaire. À la 80e minute, Sergio Gomèz envoie un centre parfait du côté gauche qui passe au-dessus d’Andreou. La tête de Kouamé est à la réception de cette offrande, mais Koffi réalise un superbe arrêt. Dans la foulée de ce sauvetage, l’arbitre siffle un pénalty suite à un contact de Zedadka sur Verschaeren dans le rectangle. La faute semble légère, mais la sanction est maintenue après consultation du VAR. Sergio Gomèz s’élance et prend Koffi à contre-pied (1-3, 86e). L’Espagnol, transcendant tout au long de la seconde période, y va donc de son doublé et scelle les espoirs de Charleroi.

Dans les ultimes secondes du match, Charleroi parvient à inscrire un but après un coup franc via Andreou. Le VAR annule toutefois le but, une poussée du buteur sur Harwood-Bellis ayant été signalée. L’arbitre siffle la fin de la rencontre quelques minutes plus tard: Charleroi s’incline 3 buts à 1 face à Anderlecht. Les Mauves n’ont pas été flamboyants dans le jeu mais ont su se montrer efficaces devant le but. Charleroi a réalisé des erreurs défensives et ne s’est pas créé assez d’occasions.

La pression redescend un peu sur Kompany et ses hommes. Anderlecht remonte à la sixième place du classement. Ils comptent désormais un point de retard sur le top 4. Les Zèbres restent quant à eux cinquièmes. Des deux équipes se déplaceront du côté de Liège la semaine prochaine, Anderlecht affrontant Seraing tandis que Charleroi rencontre le Standard.

LES COMPOS :

LE DIRECT :

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Union St-Gill. 23 17 4 2 56/21 53
2 FC Bruges 23 12 3 8 45/30 44
3 Antwerp 22 13 5 4 42/25 43
4 Anderlecht 23 11 3 9 52/27 42
5 La Gantoise 23 10 7 6 35/24 36
6 Charleroi 23 10 7 6 38/32 36
7 FC Malines 22 10 9 3 37/38 33
8 Courtrai 22 8 5 9 29/25 33
9 KRC Genk 23 9 9 5 45/36 32
10 Cercle Bruges 23 9 10 4 33/29 31
11 St-Trond 23 8 12 3 25/34 27
12 Eupen 23 7 11 5 31/39 26
13 OH Louvain 22 6 8 8 30/37 26
14 Standard 22 6 9 7 25/37 25
15 Ostende 22 7 13 2 24/45 23
16 Zulte-Waregem 22 6 11 5 32/48 23
17 FC Seraing 23 6 16 1 24/49 19
18 Beerschot 22 3 16 3 19/46 12
Nos dernières videos