VIRTON 0 – WAASLAND 3

Une faillite collective de Virton: les bulletins

Une faillite collective de Virton: les bulletins

BELGA

L’Excelsior a pris trois buts et n’a quasiment pas été dangereux face à Waasland ce vendredi. Voici les bulletins des joueurs.

Sadin 6

Pour donner une note positive à cette soirée, on pourra toujours dire qu’il a arrêté deux penalties. Impuissant sur les trois buts, il n’a pas été énormément sollicité par ailleurs.

Rizzo 4

Beaucoup trop loin d’Hoggas sur le 2e but, souvent approximatif.

Bidi NC

Comme à Lommel, le défenseur franco-ivoirien s’est rapidement blessé.

Droehnle 4,5

Coupable sur le 3 but, il a raté plus de relances que d’habitude. Est aussi apparu moins intransigeant.

Ghazoini 5

Loin d’être l’un des plus doués sur la pelouse, mais l’un des Virtonais les moins décevants sans doute. Sans réellement se mettre en évidence, il a néanmoins essayé de tenir défensivement sur le flanc droit.

Touré 3,5

Titularisé sur le flanc gauche d’abord, puis replacé dans un rôle plus offensif, il a tenté des choses, mais n’a presque rien réussi sur le plan offensif.

Doué 4,5

Comme à Lommel, il a débuté au milieu avant de reculer derrière après la blessure de Bidi. Plusieurs mauvaises passes et un jeu trop attentiste. Il nous avait habitués à défendre bien plus souvent vers l’avant.

Kryeziu 4

L’un des moins décevants au premier acte, mais il manque de réactivité et commet ainsi une faute inutile sur l’action qui lui vaut sa deuxième carte jaune.

Guillaume 4,5

Il a débuté au sein du trident offensif, est redescendu sur le côté gauche avant de finir comme milieu défensif. Au bout du compte, même s’il a beaucoup couru, il a difficilement trouvé ses marques.

Allach 4

Dans un rôle un peu plus excentré, il a eu beaucoup moins d’influence sur le jeu qu’à l’accoutumée, se montrant même pour le moins discret.

Anne 3

Son moins bon match avec Virton. Des efforts individuels inappropriés et sans succès, des remises manquées. Pas son jour.

Masangu 4,5

Blessé en préparation, à peine revenu dans le groupe, il est entré dès la 20e minute, prenant la place de Doué dans l’entrejeu tandis que celui-ci reculait en défense. Il a essayé de jouer au sol, ne s’est pas caché, mais il est apparu un peu léger et n’a pas toujours été précis, surtout après la pause. À sa décharge, on notera ce manque logique de rythme et de fond après une si longue absence.

Aabbou, Rapaille, Karamoko NC

Ils sont entrés dans un contexte loin d’être idéal en dernière demi-heure.


Nos dernières videos