article abonné offert

JODOIGNE

En matière de propreté, Jodoigne entend sensibiliser avant de punir

En matière de propreté, Jodoigne entend sensibiliser avant de punir

Le gardien de la paix Antoine Dolhen montre l’affichette posée sur un dépôt clandestin. Si l’auteur ne le retire pas dans les 24 heures, il sera sanctionné. ÉDA

En adhérant au Marathon de la propreté, Jodoigne souhaite prévenir plutôt que punir. Reportage au quartier Saint-Lambert.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 25 des 408 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos