article abonné offert

NIVELLES

Zizou Bergs, deuxième meilleur joueur de tennis belge, vu par son coach (Vidéo)

Après une année 2021 riche en très bons résultats, Zizou Bergs prépare intensément sa saison 2022, à Anvers. Il est accompagné au quotidien par Bertrand Tinck, Nivellois bien connu dans le monde du tennis belge. Nous les avons suivis à l’entraînement. Découvrez la vidéo ci-dessus et celle de Zizou Bergs plus bas dans l'article.

 

 

C’est dans les installations flambant neuves de la fédération flamande de tennis, à Anvers, que nous assistons, jeudi matin, à l’entraînement de Zizou Bergs. Le joueur de tennis pro, n° 2 belge, est coaché depuis plusieurs années par le Nivellois Bertrand Tinck. "Quand Zizou est en Belgique, nous travaillons ici quotidiennement, explique-t-il. Il a également, en parallèle, des sessions d’entraînement physique."

 

 

Cela fait maintenant sept ans que le Brabançon a pris le Limbourgeois sous son aile. "J’ai travaillé à la fédération francophone, à Mons, pendant pas mal de temps, notamment avec David Goffin quand il était jeune, mais à un moment, il n’y avait plus de boulot pour moi. Johan Van Herck (NDLR, Capitaine de l’équipe belge féminine et masculine) est venu me chercher pour m’occuper de Zizou, il avait quinze ans."

S’ils se sont séparés quelques mois lorsque Zizou Bergs s’est entraîné à Barcelone, il a rappelé Bertrand il y a un an et demi. "J’aime beaucoup travailler avec lui. Quand tu vois les résultats que l’on fait (lire ci-dessous), c’est la preuve que ça fonctionne, explique Zizou Bergs entre deux exercices. J’aime sa vision des choses. Il voit très clair et me pousse à exploiter mon jeu offensif. En plus, il a de grandes qualités humaines et c’est ça dont j’ai besoin."Sur le terrain en dur du centre anversois, Zizou Bergs, ancien 12e joueur mondial chez les juniors, répète ses gammes avec Tibo Colson, lui aussi coaché par Bertrand Tinck. (Lire la suite ci-dessous)

 

«Zizou est encore en plein développement»

 

"Zizou travaille encore une semaine en Belgique avant de partir en France jouer les interclubs, précise le Nivellois. Il participera ensuite à un tournoi challenger en Italie, à Forlin avant de s’envoler vers l’Australie en fin d’année."

Le Brabançon accompagne Zizou Bergs dix à quinze semaines par an sur le circuit. "L’année prochaine se présentera sous une toute autre forme pour nous parce que grâce à son nouveau classement, il va rentrer d’office dans les tableaux de qualifs des tournois du Grand Chelem ainsi que dans les ATP 250. Et il pourra jouer les tournois challenger." Un statut qui va permettre au jeune homme de mieux vivre financièrement.

 

«Il a sa place dans le Top 100»

 

Même s’il n’aime pas parler d’objectifs de résultats et de classement, Bertrand Tinck pense que son poulain a sa place dans le Top 100. "Il est encore en plein développement mais physiquement, il peut encore passer un cap pour répondre aux exigences du circuit. Mon but est d’augmenter sa consistance tout en gardant ses excellentes qualités offensives. Avec son jeu et son culot, je suis persuadé qu’il a le niveau pour faire une carrière dans les 100 meilleurs du monde. À quel niveau et quand, ça, seul l’avenir nous le dira…"

Doté d’un redoutable service et d’un excellent coup droit, le Limbourgeois est capable de titiller les meilleurs comme il l’a fait l’année passée, à Anvers, contre Ramos-Vinolas, Top 50, ou contre Karen Kachanov. Mais il ne faudra pas brûler les étapes. "Le cap qu’il va devoir franchir pour continuer à progresser, c’est de renforcer ses résultats moyens. Ce qui est bien, c’est qu’il a tout le temps envie d’avancer, il ne sera jamais rassasié", conclut Bertrand Tinck.

 

Trois titres challengers et un bond de 251 places

La saison 2021 de Zizou Bergs a été la meilleure de sa jeune carrière. Le Limbourgeois de 22 ans a gagné trois titres Challengers: à Saint-Pétersbourg, à Almaty et à Lille. Il a également signé une première participation aux qualifications d’un tournoi du Grand Chelem, c’était à l’US Open où il a battu le 124 joueur mondial au premier tour avant d’être éliminé.

Son année a également été marquée par une première sélection en Coupe Davis, face à la Bolivie. Rencontre de laquelle la Belgique est sortie miraculeusement vainqueur 2-3 après avoir été menée 2-0.

Suivi par des milliers d’abonnés sur ses réseaux sociaux Instagram et TikTok, Zizou Bergs, s’est fait remarquer, en octobre, lors du " Tie Break Tens " à Dubaï. Sur les conseils des "showmans" Dustin Brown et Gaël Monfils, l’organisation a pensé au jeune Belge. Arrivé en toute dernière minute, il y a gagné le tournoi exhibition face à Taylor Fritz, 30 mondial, lors d’un match disputé au meilleur des 10 points. Le jeune Belge a surtout renfloué les caisses avec un gain de 121 000 euros soit presque le double de ce qu’il a gagné depuis le début de sa carrière.

Classé 436 en début de saison, il pointe aujourd’hui à la 185 place mondiale.

 

Nos dernières videos