Dire que ma carrière n'a pas suivi un parcours classique est un euphémisme. Mais j'ai toujours cru en moi et je suis arrivé là où je suis aujourd'hui. Je n'ai pas appris mes principales compétences à l'école. C'est surtout ma curiosité qui m'a amené là où je suis.

Qui ? Miguel Garcia (39 ans) de Courtrai.

Premier emploi ? Ouvrier d'usine.

Emploi actuel ? CEO de Liquidfloors et de Poortman.

Mon rêve : être entrepreneur
À l'âge de dix-huit ans, j'ai décidé d'arrêter ma formation professionnelle de peintre-décorateur. Je suis allé travailler dans une usine. Mon job de vacances est devenu un emploi régulier, mais je savais depuis des années que mes ambitions allaient plus loin. Je voulais être entrepreneur.

À l'usine, j'ai réalisé à quel point les connaissances professionnelles sont importantes. Après tout, elles déterminent votre valeur sur le marché du travail. C'est pourquoi j'ai choisi le monde de l'intérieur – dans lequel j'étais déjà à l'aise grâce à ma formation scolaire – pour construire ma carrière. Après avoir insisté – car je n'avais pas de diplôme –, j'ai pu commencer comme ouvrier dans une entreprise de peinture.

Mais créer ma propre entreprise restait mon seul objectif. Rapidement, j'ai commencé à faire des petits travaux à mon compte en dehors de mes heures de travail. Entre-temps, je me suis également plongé dans la gestion des affaires. Après quelques années, j'avais acquis les compétences nécessaires pour créer ma première entreprise : M-interieur.

Les compétences d'un entrepreneur
L'expertise du domaine était la base, mais un certain nombre d'autres compétences ont été encore plus déterminantes pour ma carrière. Je pense d'abord et avant tout à ma curiosité. Je lis beaucoup et j'apprends des choses qui m'intéressent ou qui peuvent m'aider à avancer. C'est ainsi que j'ai appris à connaître les sols coulés et que, quelques années après M-interieur, j'ai créé Liquidfloors, la société dont je suis toujours le CEO.

La détermination est également essentielle si l’on souhaite devenir entrepreneur. Le début de votre carrière en tant qu'indépendant n'est pas facile. Je me souviens d'être allé au supermarché et d'avoir remis des produits dans les rayons lorsque j'ai vu le montant de mes achats à la caisse. Dans ces moments-là, on commence à se demander si tout cela en vaut la peine. Mais on n'abandonne pas un rêve comme ça.

S'adapter, c'est évoluer
Au fil des ans, j'ai beaucoup évolué, à la fois en tant que personne et en tant qu'entrepreneur. À chaque nouveau défi, je trouvais un moyen de m'adapter. Par exemple, j’ai étudié les techniques de marketing et j'ai affiné mes connaissances financières.

En tant qu'employeur, j'encourage l'esprit de développement chez mes collaborateurs. La formation est au cœur de la stratégie de mes entreprises car je connais le pouvoir de l'apprentissage. J'aime voir mes collaborateurs s'épanouir. Individuellement, mais aussi en tant qu'équipe. Apprendre ensemble crée un lien. Et cela aide aussi votre entreprise à progresser énormément.

Je suis fier des personnes avec lesquelles j'ai travaillé et je suis fier de mon parcours professionnel. Je continue à investir dans mon propre développement. Parce que plus de connaissances signifie aussi plus de possibilités. Ça peut être par le biais d'une formation ou d'un livre, mais aussi en entamant un dialogue avec les autres. Ensemble, on est tellement plus forts.
 
Vous rêvez vous aussi d'un parcours professionnel comme celui de Miguel ? Découvrez les formations de Cefora.

Articles proposés par nos partenaires