article abonné offert

MUSIQUE

Les belles imperfections de Celsa Maxwell

La jeune Belge de 25 ans sort son premier album. Une musique teintée d’influences sixties. Et qui l’a aidée à traverser les épreuves.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 31 des 414 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos