SOCIÉTÉ

Covid: l’administration et le commerce en ligne ont (toujours) le vent en poupe

Covid: l’administration et le commerce en ligne ont (toujours) le vent en poupe

Plus de la moitié des Belges a rempli et envoyé des formulaires en ligne au cours de l’année écoulée. ImageGlobe (Illustration)

La crise du Covid-19 a entraîné une forte augmentation de l’échange numérique de données avec l’administration et des achats en ligne, ressort-il ce jeudi des données l’office belge de statistiques Statbel.

"Quelque 52% de la population a rempli et envoyé des formulaires en ligne au cours de l’année écoulée, soit 12% de plus qu’en 2019 avant la crise", précise Statbel. Ce chiffre est en constante augmentation depuis des années, mais l’année dernière, la hausse a été beaucoup plus importante.

"Toutefois, 48% de la population adulte n’a toujours pas de contact numérique avec les services publics, ajoute l’office. Parmi les obstacles fréquemment cités et qui freinent le recours au digital, on relève le manque de contacts personnels (18%), le manque de compétences (16%) et une plus grande confiance dans les formulaires papier (15%).

Les utilisateurs les plus actifs de l’administration en ligne sont les jeunes adultes de 25 à 34 ans (71%) et les personnes à niveau d’instruction élevé (69%).

Par ailleurs, l’e-commerce est lui aussi en plein essor. Au cours de l’année écoulée, 66% des Belges (16-74 ans) ont effectué des achats en ligne. Il s’agit d’une hausse de 11% par rapport à 2019, avant la crise du Covid-19. Les montants dépensés et la fréquence des achats sont également en forte hausse.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos