ENSEIGNEMENT

Cours suspendu le 24 décembre après midi: quid des écoles sans garderie?

Cours suspendu le 24 décembre après midi: quid des écoles sans garderie?

Pour certains parents, il faudra trouver des solutions de garde l’après-midi du 24 décembre. Cottonbro – Pexels

La circulaire diffusée par la ministre de l’Éducation précise que le 24 décembre sera bien une journée allégée à l’école, avec suspension des cours l’après-midi, sans garderie obligatoire. Ce qui laissera sans doute quelques parents dans l’embarras.

Cours jusqu’à la veille de Noël, c’est rare, mais cela peut arriver. C’est le cas cette année.

Même si leur esprit ne sera déjà plus trop en classe, les élèves étaient attendus, physiquement, dans les locaux jusqu’au 24 décembre inclus.

À un mois de Noël, le gouvernement wallon a pris la décision d’alléger cette journée particulière, en libérant l’après-midi des élèves en professeurs.

Une décision qui donne un peu de clarté aux parents. "Nous étions étonnés qu’il y ait cours jusqu’au 24 décembre, nous l’avions d’ailleurs signalé à la ministre Caroline Désir", rappelle Bernard Hubien, secrétaire général de l’Ufapec (Union francophone des associations de parents de l’enseignement catholique). "Mais globalement, la décision de suspension des cours nous semble être de bon sens".

Ce qui fait tiquer l’Ufapec en revanche, c’est la mention sur les garderies facultatives (la circulaire écrit ceci: "Il n’est pas demandé d’organiser de garderie après midi"). Une garderie sera vraisemblablement bien assurée dans certains établissements, mais dans le cas contraire cela laissera peut-être sur le carreau quelques élèves.

"Pour tous les enfants des parents qui travaillent ce jour-là, ça peut être compliqué d’avoir une solution de garde", déplore Bernard Hubien. "Pour les plus grands, ça ne posera pas de problème, mais pour les plus petits… nous aimerions qu’il y ait une garde assurée".

Le secrétaire général évoque aussi la situation sanitaire. "Confier les enfants aux grands-parents, s’ils sont disponibles, n’est peut-être pas la meilleure chose en ce moment avec le Covid, même si on ne sait pas comment évoluera la circulation du virus dans un mois".

Difficile de savoir si les problèmes de garde concerneront énormément d’enfants, mais l’Ufapec espère qu’il y aura de l’inventivité pour trouver des solutions, en regroupant peut-être les élèves de plusieurs écoles, afin d’offrir une solution à tous.

 

Rejoignez-nous sur le groupe "Ma famille, mes actus"

Avec des infos pour les familles, des astuces et des conseils, des recommandations, des bons plans pour animer et occuper les enfants.

 

Nos dernières videos