BRUXELLES

Covid: les universités confirment le boycott du salon des étudiants et fermeront les stands

Covid: les universités confirment le boycott du salon des étudiants et fermeront les stands

Pour éviter que des volontaires ne s’y rendent, les universités fermeront leurs stands ce vendredi au salon du Siep à Bruxelles. ÉdA Philippe BERGER

Faute de Covid Safe Ticket pour les groupes scolaires, les universités francophones confirment qu’elles ne seront pas présentes à la séance d’information des étudiants au salon du Siep.

Les universités francophones ne reviendront pas sur leur décision de ne pas envoyer d’informateurs universitaires ce vendredi matin au salon du Siep.

Pour rappel,les universités avaient réclamé que l’organisation de ce salon pour étudiants impose le Covid Safe Ticketpour la matinée de ce vendredi réservée aux groupes scolaires. Dans la mesure où les règles sanitaires ne prévoient pas d’imposer le CST dans un tel cas, le Siep n’a pu rencontrer la demande des universités.

Certains professeurs d’universités s’étaient émus de la pression exercée sur l’organisation et avaient d’ailleurs alerté la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR). Certains de ces professeurs se disaient même prêts à se rendre malgré tout au salon ce vendredi.

On a cependant appris que, ce jeudi, les universités ont confirmé leur décision de boycott et iront même plus loin: elles fermeront les stands ce vendredi matin pour éviter que certains informateurs universitaires volontaires ne s’y rendent.

Dans un courriel envoyé à son personnel, l’ULB justifie cette décision par l’évolution de la crise sanitaire et par l’interpellation de certains informateurs universitaires qui demandaient que le salon du Siep soit purement et simplement reporté.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos