CONSO

Black Friday: 4 sites pour éviter les fausses promotions et mauvaises affaires

Black Friday: 4 sites pour éviter les fausses promotions et mauvaises affaires

Les prix des produits peuvent varier fréquemment dans de nombreuses enseignes. La comparaison n’en est parfois que plus compliquée. BELGA

Ces prochains jours s’annoncent chargés pour de nombreux consommateurs qui rechercheront la meilleure promotion "Black Friday". Quelques sites peuvent aider à ne pas se faire berner par des offres faussement alléchantes.

La frénésie consumériste liée au "Black Friday" a atteint l’Europe et la Belgique depuis plusieurs années. L’opération commerciale venue des États-Unis a contaminé de nombreux secteurs et lance la période d’achats des cadeaux de fin d’année.

Promotions, prix barrés, réductions, ristournes… de quoi faire tourner la tête des acheteurs en quête d’une bonne affaire.

Mais le prix affiché en cette période est-il vraiment si intéressant? La question peut se poser. Quelques sites permettent de ne pas se tromper. Ou au moins de comparer.

Camelcamelcamel

Plusieurs plates-formes compilent méthodiquement les prix affichés sur le géant de l’e-commerce, Amazon, afin d’en sortir des graphiques détaillés. Camelcamelcamel est de ceux-là.

Grâce à lui, vous pouvez avoir l’historique des prix des articles et voir rapidement le prix le plus bas ou le plus haut jamais atteint.

Vous avez la possibilité, en vous enregistrant, de suivre l’évolution des prix d’un ou plusieurs produits et d’être alerté dès que le tarif affiché passe sous un certain seuil que vous avez fixé.

Camelcamelcamel se décline aussi sous la forme d’une extension à installer dans votre navigateur, Le Camelizer. Celui-ci vous permet d’accéder, directement depuis une page produit sur Amazon, au graphique montrant l’historique des prix.

L’alternative: plus ancien et bien mis à jour, Keepa fait exactement la même chose, en traquant sans relâche les tarifs sur Amazon. Il est tout aussi efficace, parfois plus, et dispose aussi d’une extension pour navigateur. Keepa propose des graphiques pour suivre l’évolution des prix, des alertes de baisse de tarifs, etc., exactement comme Camelcamelcamel.

Shoptimate

À ranger dans la catégorie comparateur de prix, l’extension Shoptimate se charge d’analyser la page d’un produit pour vous signaler s’il est moins cher ailleurs.

L’idée est de vous faire gagner du temps en évitant de parcourir tous les sites marchands. En surfant sur une boutique en ligne, l’extension fera apparaître une barre d’informations au-dessus du produit, vous signalant les prix pratiqués ailleurs. Avec notamment plusieurs plates-formes directement en Belgique.

Tous les produits ne sont pas traqués par l’application, plusieurs de nos essais n’ayant rien renvoyé comme résultat, mais Shoptimate couvrira malgré tout de nombreuses demandes.

Black Friday: 4 sites pour éviter les fausses promotions et mauvaises affaires
-

L’alternative: Idealo compare également des tonnes de produits sur de nombreux sites. Lancé à l’origine en Allemagne, ce comparateur se décline aussi en français, mais les boutiques belges sont absentes. On apprécie malgré tout le graphique d’évolution des prix, des 3 ou 12 derniers mois. Dans la même veine, Ledenicheur compare de nombreux prix, mais est tout aussi franco-centré dans les boutiques qu’il analyse.

Comparer.be

Pour un comparateur plus belge, on peut se tourner vers comparer.be (ou son équivalent néerlandophone vergelijk.be). Ceux-ci collaborent avec plusieurs plates-formes… qui ont fait la démarche de s’y inscrire.

Le choix n’est donc pas énorme, mais permet de se faire une idée des prix pratiqués. Comparer.be se targue aussi auprès des marchands de ramener du trafic. Avec ce que cela suppose comme lien et affiliation entre la plate-forme et les sites d’e-commerce.

L’alternative: pour du belgo-belge, il y en a peu. Beslist.be joue la carte comparateur, mais ressemble plutôt à un "grand centre commercial en ligne", comme il l’écrit lui-même. Idem pour Kelkoo, qui renvoie en plus vers des sites français.

Test achats

L’association de consommateurs propose en ce moment un véritable service de comparaison qui ne s’arrête pas au prix. Test achats, via la page un bon deal, vous signale si le prix d’un article est intéressant et s’il en vaut la peine, selon leurs tests.

Un bon produit dont le prix a justement augmenté avant le "Black Friday" sera donc épinglé comme mauvais deal, tout comme un article au prix intéressant mais dont le test de qualité est jugé mauvais par Test achats. Plus de 8000 produits sont ainsi répertoriés.

Les abonnés profiteront aussi des nombreux comparateurs du site, sur les produits, évidemment, mais aussi sur différentes boutiques en ligne.

L’alternative: dans la catégorie association de défense des consommateurs, le français UFC – Que Choisir est probablement le plus connu. Comme sur Test Achats, on y retrouve des comparateurs, des conseils ou encore des tests.

Du plus spécialisé et du conseil

Si un certain type de produit vous fait de l’œil, il existe aussi des comparateurs très spécialisés. Citons en vrac ceux dédiés aux Lego (brickwatch ou brickset), aux Playmobil (koupobol), aux livres d’occasion (chasse-aux-livres, en France), aux instruments de musique (easyzic, en France) ou aux jeux vidéo (smartcdkeys).

Une simple recherche google vous donnera des résultats sur des termes précis et des comparateurs spécialisés. Sachant que Google propose aussi d’afficher les prix dans plusieurs boutiques sur sa page dédiée au shopping.

Signalons enfin qu’en cette période d’achat, Mozilla, qui édite le navigateur Firefox, a mis à jour son guide d’achat " *confidentialité non incluse ". Celui-ci répertorie les objets connectés un peu trop curieux avec vos données personnelles ou votre vie privée. De quoi faire un choix plus éclairé quand vous achetez un appareil qui se connecte à internet.

Un consommateur averti…

Nos dernières videos