WRC Monza ES8-9: Scratch puis crash pour Neuville chutant 4e, Evans et Ogier s'échangent deux fois la 1ère place

Le Belge poursuit sa route avec une Hyundai sans face avant et un capot plié

Les deux premières spéciales de cette deuxième étape ont été pour le moins animées.

Devant, Sébastien Ogier a repris la tête du rallye à l'issue de l'ES8 pour 1.5 devant son rival gallois qui a de suite répliqué dans la suivante où il signait le meilleur temps pour reprendre les commandes de l'épreuve 2.3 devant le septuple champion français. Même s'il ne doit pas gagner pour être couronné pour la huitième fois, Sébastien Ogier tient à offrir cette dernière victoire à la Yaris WRC1, pour son dernier rallye avec Julien Ingrassia.

Derrière, Thierry Neuville a soufflé le chaud puis le froid. Auteur du premier scratch de la journée, son deuxième sur le rallye, le Saint-Vithois s'est malheureusement fait surprendre dans un des premiers virages de l'ES9.

"J'ai fait quelques changements de réglages entre les deux tronçons et je me suis fait piéger en pneus froids," expliquait-il à l'arrivée. "L'arrière a glissé, je suis parti en demi tête-à-queue et en essayant de la rattraper j'ai tapé le rail à l'intérieur avec l'avant. Les dommages ne sont pas trop importants et la voiture roule toujours droit mais elle ne voulait plus redémarrer."

Au final, le Belge s'en sort à très bon compte puisqu'il a pu aller au bout en ne concédant qu'une bonne vingtaine de secondes. Il a encore deux spéciales à disputer sans face avant et avec un capot plié, mais le train roulant et le radiateur n'étant pas touché, cela devrait aller. Il n'a perdu qu'une place au classement au profit de son équipier Dani Sordo, deuxième sur la place et désormais troisième au classement général, 17.8 devant Thierry Neuville qui va certainement avoir désormais comme objectif d'aller récupérer ce podium. Pour la victoire par contre, c'est définitivement plié...

Nos dernières videos