article abonné offert

ÉNERGIE

Pourquoi et comment le gaz naturel va aider la Belgique à sortir du nucléaire

Pourquoi et comment le gaz naturel va aider la Belgique à sortir du nucléaire

Dans le port d’Anvers comme ailleurs en Belgique, les éoliennes sont de plus en plus souvent mises à l’arrêt au bénéfice du nucléaire, afin d’éviter une surproduction énergétique: un non-sens écologique aux yeux des Verts. Photo News

Remplacer le nucléaire par du gaz: voici, en résumé, presque en caricature, comment l’activation du mécanisme de rémunération de capacité (CRM) – lequel a de fait validé la construction de deux nouvelles centrales au gaz à Flémalle (Les Awirs) et Vilvorde – a été globalement perçue au sein de la société. Pour le député fédéral Samuel Cogolati (Écolo), il s’agit d’une mauvaise lecture de la réalité.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 1358 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos