FORMULE 1

Hamilton comblera-t-il son retard sur Verstappen à Losail?

Hamilton comblera-t-il son retard sur Verstappen à Losail?

En cas de victoire au Qatar, Hamilton reviendrait dans le sillage direct de Verstappen au championnat. afp

Ceux qui espéraient un cavalier seul de Max Verstappen en cette fin de saison en sont pour leurs frais. Au soir du Grand Prix du Brésil, Lewis Hamilton a renversé la vapeur avec maestria.

La façon insolente avec laquelle le Britannique s’est imposé a mis une claque à tout le clan Red Bull qui fut bien impuissant face à la tornade britannique.

Alors que Verstappen et Hamilton s’observeront sur la grille de départ du circuit de Losail, ils seront séparés par un écart de 14 points. Cela signifie que si LH44 s’impose et décroche le point du meilleur tour en course, il reviendrait dans le sillage direct du Néerlandais!

Dans le clan Mercedes, un vent d’optimisme souffle en tout cas après la démonstration brésilienne où les W12 ont tenu en respect les RB16B. "Pour nous, en sortant du Mexique, nous espérions pouvoir gagner les deux championnats", explique Andrew Shovlin, responsable de l’ingénierie piste chez Mercedes. "En sortant du Brésil, nous croyons pouvoir gagner les deux championnats. C’est la nuance mais nous savons que nous devrons travailler très dur pour le faire."

Les sentiments sont en revanche partagés dans le camp Red Bull. Comme à son habitude, Verstappen reste de marbre. "Bien sûr, j’aime toujours gagner, mais nous avons eu une bonne bataille et finir deuxième, c’est bien", avoue le Batave. "Nous avons trois courses à disputer. Il s’agit donc de pousser et de faire tout ce que nous pouvons en tant qu’équipe pour maximiser les performances sur la piste."

Le discours est en revanche beaucoup plus alarmiste dans le fief du Dr. Helmut Marko. "Les ingénieurs de Mercedes ont réussi à concevoir une fusée à un stade crucial de la saison", déplore le conseiller sportif de Red Bull. "Nous n’avons pas vu un tel moteur chez Mercedes ces dernières années; c’est incroyable. Nous avons pu limiter les dégâts au Brésil, mais si cela continue comme ça, je vois un avenir sombre pour nos chances dans le championnat du monde."

L’Autrichien est-il réellement inquiet ou cherche-t-il à jouer les faux défaitistes pour prendre Mercedes à son propre jeu? Les hommes de Brackley ne pourraient pas être si supérieurs que ça, comme le souligne Mika Häkkinen. "D’un week-end à l’autre, d’un type de circuit à l’autre, la bataille passe de Red Bull à Mercedes", dit-il. Et Lewis ne devrait donc pas trop se balader.

Nos dernières videos