article abonné offert

BANDE DESSINÉE

Ce n’est pas encore sa lutte finale

Ex-pasionaria de la Gauche prolétarienne, Dominique Grange exhume les souvenirs de ses révoltes dans une autofiction mise en images par son mari, Jacques Tardi, et venue nous rappeler que la lutte des classes d’hier peut inspirer les combats d’aujourd’hui.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 825 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos