article abonné offert

Comment rester motivé au boulot après 50 ans?

Comment rester motivé au boulot après 50 ans?

Sanja - stock.adobe.com

Stress, burn-out, mauvaise communication, horaires difficiles, outils peu adaptés ou trop compliqués… Même avec la meilleure volonté du monde, il est parfois difficile de rester motivé au travail. Mais il ne faut pas hésiter à communiquer ses difficultés, conseille Mensura, service qui aide les entreprises à garder leurs collaborateurs en forme et plus longtemps au travail.

"C’est quand on est en forme que notre productivité est la plus optimale au travail, tant sur le plan physique que psychique. Il faut donc promouvoir la vitalité dans l’entreprise", conseille d’emblée Kristel Knops, médecin du travail chez Mensura, à l’heure de discuter "motivation au travail". Spécialiste de la prévention, de la sécurité et de la santé, la mission de Mensura est de garder les travailleurs en forme, en conseillant les entreprises. Et le boulot ne manque pas… Car tant au niveau belge qu’européen, les politiques du marché du travail poussent à l’allongement de la carrière professionnelle. Faut-il encore tenir le coup. "En termes de motivation, ce qui est le plus difficile pour les travailleurs plus âgés, c’est la compétition avec les jeunes collègues, note la médecin du travail. Développer de nouvelles connaissances et compétences prend souvent plus d’énergie et de temps avec l’âge. Il faut également s’adapter aux nouvelles technologies. " L’idéal est donc de suivre "les bonnes formations." L’autonomie dans les tâches et le développement de compétences professionnelles liées à sa propre formation est importante également.

 

Communication

 

"En termes de bien-être professionnel, les plus de 50 ans estiment notamment qu’il est important pour l’entreprise de mettre en place un management participatif, qui motive, à l’écoute, avec une communication ouverte", constate Kristel Knops.

Les feedbacks (retour sur le travail effectué) sont primordiaux, les positifs aussi! La reconnaissance dans le travail est en effet essentielle. Au manager de ne pas l’oublier donc, s’il désire voir une meilleure productivité et moins d’absentéisme dans ses rangs. Établir une relation de confiance entre employeur et travailleur est important, rappelle-t-elle.

"Il ne faut pas oublier que près de quatre Belges sur 10 ne se sentent pas à l’aise de discuter avec leurs responsables, de problèmes psychosociaux, familiaux…" Des formations et ateliers peuvent être fournis au personnel, pour gérer le stress au travail et prévenir le burn-out également. Le site stressburnout.belgique.be donne des clefs pour prévenir, identifier et surmonter ce mal.

 

Un travail adapté

 

Avec l’âge, certaines tâches peuvent devenir difficiles à réaliser. "Il est possible de prévoir un plan pour donner un travail adapté, remédier aux obstacles physiques…"

D’ailleurs, depuis 2012, la convention collective de travail (CCT) 104 est entrée en vigueur, afin d’amener les employeurs à favoriser le maintien au travail des travailleurs vieillissants, en développant une politique du personnel qui tient compte des âges. Le rôle de formateur peut entrer en jeu. "Avoir un rôle de formateur dans la boîte, comme parrain/marraine de nouveaux travailleurs et collaborateurs, c’est l’idéal pour terminer la carrière, avec moins de charge de travail physique, par exemple."

Par ailleurs, il n’est pas toujours évident de revenir au travail après un arrêt maladie. La médecine du travail est là pour aider à trouver des solutions, que ce soit en termes de temps partiel pour raisons médicales ou en trouvant un horaire adapté pour ceux qui ne sont plus aptes à travailler de nuit, par exemple.

 

Le bon matériel

 

Tendinite chronique, mal au dos, à la nuque… Le travail informatique peut aussi apporter son lot de maux. Un matériel informatique adapté peut changer la donne. "On conseille toujours aux employeurs d’investir, de base, dans de bonnes chaises ergonomiques et dans un écran et une table réglables en hauteur." Souris verticales, lunettes adaptées au travail sur écran peuvent également aider.

Téléchargez notre supplément seniors